Remous à La Salvetat-sur-Agout

Depuis l’installation en 2015 d’une trentaine de personnes gravitant autour du groupe musical Les Brigandes1, la commune de La Salvetat-sur-Agout (Hérault) voit sa population se diviser. Les paroles des chansons aux relents complotistes et identitaires de ce septuor exclusivement féminin ciblent les musulmans, les juifs, les homosexuels, les francs-maçons, les « gauchistes »… avec des titres sans équivoque « Foutez le camp », « Le grand remplacement », « On vous emmerde »…

Lire la suite

Face à l’obligation vaccinale les anti-vaccins s’organisent

Face à une couverture vaccinale de plus en plus faible1, les pouvoirs publics proposent de rendre onze vaccins obligatoires à partir de 2018. En effet, la recrudescence de maladies telles que la rougeole ou la coqueluche représente un véritable enjeu de santé public. Depuis l’annonce du gouvernement, les anti-vaccins se sont organisés et se déchaînent sur internet pour empêcher l’adoption de la nouvelle législation.

Lire la suite

Deux décès aux circonstances suspectes

Le 15 juillet 2017, Steve Mineo, 31 ans, a été abattu d’une balle dans la tête par sa compagne, Barbara Rogers. Tous deux étaient membres d’un mouvement conduit par Sherry Shriner. Obsédée par l’idée que la terre serait dirigée par des reptiles extraterrestres, la gourelle avait accusé Barbara Rogers d’en être un, après avoir découvert qu’elle avait mangé de la viande crue.

Lire la suite

Comme dans une secte

Stephanie Wittschier croyait aux Illuminati et aux chemtrails1. Elle y croyait tant qu’elle a essayé de convertir des personnes à ses croyances via internet. Puis le doute s’est installé. Elle a ouvert une page Facebook et un compte Twitter sur lesquels elle tente aujourd’hui de mettre en garde contre les théories du complot. Elle n’imaginait pas qu’elle subirait les foudres de ceux qui les font vivre, comparant leurs pratiques à celles d’un mouvement sectaire.

Lire la suite

« Réagir face aux théories du complot »

Selon le ministère de l’Education nationale, un jeune sur cinq adhérerait à la théorie du complot. La tranche des 15-30 ans est plus particulièrement concernée. Pour la ministre Najat Vallaud-Belkacem, si la théorie du complot n’est pas une nouveauté, elle a pris, au fur et à mesure que se développait Internet, une ampleur nouvelle. Le 09 février 2016, la ministre a organisé une journée d’étude pour « construire une réponse adaptée, qui rompe enfin la fascination exercée sur nos élèves par le conspirationnisme ».

Lire la suite