Le pasteur controversé de Christ Embassy

Chris Oyakhilome, pasteur controversé, fondateur de l’Eglise Christ Embassy au Nigéria, a implanté officiellement depuis 2020 une association à Sainte-Clotilde à la Réunion et vient d’ouvrir une deuxième antenne à Saint-Pierre.

Le pasteur de Christ Embassy est un télévangéliste très populaire en Afrique, possédant une importante fortune. Outre son activité religieuse, il est propriétaire d’une chaine de télévision, de journaux, d’un hôtel, d’une chaine de restaurants et d’une maison d’édition. Le groupe, présent dans de nombreux pays comme l’Angleterre, le Canada ou les Etats-Unis, a été condamné au Royaume-Uni pour avoir versé des subventions et des paiements informels à des organisations et des particuliers. Christ Embassy avait par exemple versé plus d’1,5 millions à la chaine de télé du pasteur.

Le pasteur diffuse ses propres messages sur sa chaine de télévision. Durant l’épidémie, il s’est notamment opposé aux mesures sanitaires et a déclaré que la 5G était à l’origine du début de l’épidémie.  Il défend aussi l’idée que le vaccin serait une stratégie pour imposer un nouvel ordre mondial dirigé par l’antéchrist, et le moyen d’implanter des puces afin de contrôler la population. Certains discours diffusés sur ses chaines de télévision au Royaume Uni lui ont valu une amende de 150 000 euros pour propos conspirationniste sur la pandémie.

Les mesures sanitaires, notamment le confinement, pour ce genre de pasteurs d’importantes pertes financières car elles empêchent les dons et les offrandes effectués lors des rassemblements. Le pasteur Chris Oyakhilome n’hésite pas à faire payer l’entrée à certaines de ses cérémonies religieuses comme à Noel 2015 où l’entrée coûtait 10 euros. Le culte avait alors rassemblé 20 000 personnes.  (Source : Le JIR, 06.01.2022)