Les gourous de l’alimentation

De nombreux gourous populaires sur internet donnent des conseils alimentaires, encouragent leurs adeptes à suivre des cures, des jeûnes, ou assurent la promotion du crudivorisme ou de l’instinctothérapie. Leurs conseils pour maigrir, améliorer son bien-être ou encore se soigner peuvent s’avérer dangereux quand des personnes se détournent de leurs parcours de soins. Lire la suite

Sortir du complotisme

Dans une série de trois articles, les Décodeurs du Monde ont tenté de dresser le portrait d’anciens complotistes, de comprendre leur sortie, les conséquences de celle-ci, les déclics ainsi que le rôle de certaines personnes. Lire la suite

L’inquiétude grandissante des proches d’adeptes des théories conspirationnistes

La pandémie qui sévit depuis bientôt un an en Europe a bouleversé la vie de nombre de personnes. Si certains acceptent les discours officiels sur son origine et sa gestion, d’autres, en perte de repères et méfiants envers les institutions, refusent d’y voir un phénomène naturel et l’attribuent à des complots fomentés par les élites pour diverses raisons. Lire la suite

Mise en place d’une relation d’aide

Toute la famille ainsi que les amis sont appelés à apporter leur contribution, chacun selon ses compétences et ses possibilités. En s’engageant dans une relation d’aide, personne ne sait le temps qu’elle durera. Elle peut s’échelonner sur plusieurs années.

En aucun cas, il ne faudrait sous-estimer la gravité du processus de soumission sectaire, espérer que le sujet prenne conscience de sa dérive et soit assez lucide et fort pour s’en sortir seul : l’adepte, attiré, manipulé, embrigadé a perdu son esprit critique, la capacité de penser par lui-même. Aussi, il ne faudrait pas tomber dans le piège de se dire que l’on ne peut rien faire sous prétexte de respecter le libre arbitre et le libre choix de l’adepte. De même, n’avoir plus aucun autre recours que l’intervention musclée serait adopter une position violente qui renforcerait le discours des sectes sur la famille.
 

Lire la suite

D’abord ne pas nuire

Primum non nocere, telle a toujours été et demeure la grande maxime en médecine. Pas toujours facile à observer tant on se trouve parfois devant des choix cornéliens. Et pour les familles et l’entourage des adeptes, comment d’abord ne pas nuire, sachant bien par avance qu’on n’échappera pas à certains dilemmes ? Petit inventaire des réactions possibles :
Lire la suite

Aider les victimes sans leur voler leur autonomie

Pour la présidente de l’UNADFI, Catherine Picard, « les adeptes désireux de s’affranchir d’un mouvement sectaire nécessitent un soutien tout particulier du monde associatif » qui joue alors un rôle d’interface avec la société et les assiste pour retrouver un logement et récupérer leurs droits, tout en les aiguillant vers des psychologues capables de les soutenir. Mais « il s’agit de les aider, sans leur voler leur autonomie ».

Lire la suite

Paroles et pensées d’un nouvel adepte

Une tragédie est en train de se jouer. Des proches, surtout les plus proches, brusquement sont stupéfaits de l’emprise fantastique, inconcevable pour eux, exercée sur celui ou celle qui subit une mutation. Devant l’inconnu, leur premier réflexe, bien compréhensible dans la panique, est de chercher le moyen de dissiper ce qui ressemble à un enchantement, en se référant à un code de pensée rationnelle communément admis.
Lire la suite