Le Conseil national du numérique s’interroge sur les théories du complot

Le Conseil National du numérique a invité deux représentantes de l’Union nationale de défense des familles et de l’individu (Unadfi) à s’exprimer dans le cadre de ses travaux : Récits et contre-récits. Itinéraire des fausses informations en ligne. Lire la suite

L’inquiétante dérive de Jean-Jacques Crèvecoeur

Isabelle Hachey du journal canadien La Presse a récemment découvert les vidéos de Jean- Jacques Crèvecoeur. Celle diffusée le 24 mai 2021 l’a particulièrement inquiétée, si bien qu’elle a décidé de le contacter, mais l’entretien s’est mal passé1. Lire la suite

Quand le complotisme s’invite dans les régionales

Quelques jours avant la clôture du dépôt de liste pour les élections régionales du 20 juin, la Fédération citoyenne et Reinfo Covid, ont déposé des listes défendant « une vision à la fois citoyenne, naturopathique et conspirationniste de la société ». Lire la suite

QAnon ravive les théories conspirationnistes sur le complot pédo-sataniste

L’enlèvement de Mia sur fond de complotisme a mis en exergue une frange de complotistes hantés par l’obsession d’un complot pédo-sataniste dont le but serait d’alimenter des élites criminelles en enfants. Existant depuis longtemps, cette théorie est nourrie par « une frange de l’extrême droite, certains « gilets jaunes » et désormais par QAnon Lire la suite

Le complotisme n’est plus l’apanage de marginaux en rupture de ban

Favorisé par la défiance vis-à-vis des institutions, des médias, le complotisme a proliféré dans toutes les sphères, universitaires, associatives, politiques. Il est partout et touche désormais tout le monde, « Tous ceux qui à un moment se disent : on nous ment », estime Marie Peltier, historienne et formatrice à l’Institut Supérieur de Pédagogie Galilée de Bruxelles. Mais s’il vit et prolifère dans le monde numérique, il touche aussi des vies bien réelles et ses répercussions sont parfois terribles. Lire la suite

QAnon : un risque pour la démocratie ?

Les évènements qui ont eu lieu au Capitole ont montré que les adeptes de QAnon porteurs de théories conspirationnistes peuvent franchir le pas de l’action violente et tenter de mettre à mal les principes démocratiques et les institutions. Avec un nombre d’adeptes qui semble grandissant en France et à l’orée d’une élection présidentielle, les théories du groupe inquiètent. Lire la suite