Des membres de Lev Tahor s’échappent après leur arrestation

A la fin du mois de septembre, un raid de la police a eu lieu dans la ville de Tapachula, dans le sud-est du Mexique, dans l’habitation où s’étaient installés une trentaine de membres du groupe Lev Tahor. Lors de cette opération, un garçon de trois ans a été rendu à son père qui avait fui la secte il y a plusieurs années. Tous deux ont pu rejoindre Israël quelques heures après.

Lire la suite

Prison pour deux dirigeants

Nachman Helbrans et Mayer Rosner, tous deux dirigeants de Lev Tahor, ont été condamnés à 12 ans de prison. Ils sont accusés d’avoir kidnappé une fille de 14 ans et de l’avoir forcée à avoir un enfant avec son nouveau mari. Le mariage avait été organisé de force par Helbrans en 2017.

Lire la suite

Deux responsables reconnus coupables

Nachman Helbrans et Mayer Rosner, deux membres de Lev Tahor, ont été reconnus par le tribunal fédéral de New York coupables d’enlèvement d’enfants et exploitation sexuelle sur l’un d’entre eux. Ils risquent une peine minimale de 10 ans pouvant aller jusqu’à la perpétuité.

En 2018, une mère craignant pour la sécurité de ses deux enfants (une jeune fille de 14 et son petit frère) au sein de Lev Tahor a fui le Guatemala où était installé le groupe pour New York. En 2017, la jeune fille âgée de 13 ans avait été mariée par les dirigeants à un homme du groupe âgé de 19 ans. Un tribunal américain a accordé à la mère la garde exclusive de ses enfants et a interdit à leur père encore membre du groupe d’entrer en relation avec eux. A la fin de l’année 2018, Nachman Helbrans et Mayer Rosner avaient élaboré un plan afin d’enlever la jeune fille et son frère, leur faisant passer la frontière américaine illégalement afin de les emmener au Mexique.

Lev Tahor adopte un mode de vie traditionnaliste mais pour cet enlèvement ils avaient utilisé des moyens modernes (téléphone portable, application cryptée, faux passeports). Les enfants avaient été retrouvé dans un hôtel au Mexique.

La peine sera prononcée ultérieurement.  

(Sources : Times of Israel, 11.11.2021 & National Post, 12.11.2021)

Arrestation et condamnation de leader du mouvement

Cinq dirigeants du groupe sont accusés d’avoir participé à un complot dans le but d’enlever une jeune fille de 14 ans afin qu’elle puisse procréer avec son mari. Les hommes sont condamnés pour des faits d’exploitation et d’enlèvement d’enfants. Les autorités guatémaltèques et le FBI ont coopéré dans le but d’arrêter ces hommes. Lire la suite