Coachs en entreprise

Serge Roy, juriste et coach certifié, alerte sur l’utilisation de questionnaires soumis aux salariés au sein de leurs entreprises émanant de « professionnels du coaching ». Dans de très nombreux cas, ces questionnaires sont illégaux. Il s’interroge : « En quoi la question sur la vie conjugale ou l’appétit sexuel du salarié peut-elle être, de bonne foi, reliée à son aptitude professionnelle ? »
 

Lire la suite

Monde / Prolifération des réseaux de distribution

La presse de cet été a révélé l’entrée sur le marché et sur Internet, de firmes, le plus souvent américaines, utilisant un système pyramidal. La vente pyramidale est une forme d’escroquerie dans laquelle le profit ne provient pas réellement de la vente d’un produit mais du recrutement de nouveaux vendeurs. Seuls les initiateurs du système, au sommet de la pyramide, en profitent financièrement.

Lire la suite

Formation professionnellle

Pendant que les pouvoirs publics ciblent « les formations dites comportementales » qui représentent 20% de l’offre de formation, certains Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) mettent en place une politique de veille. Les autorités rencontrent en effet des difficultés à caractériser les dérives sectaires sur ce marché. Les entreprises, quant à elles, restent « peu actives » dans ce domaine.

Stratégie de secte: infiltrer l’entreprise par les organismes de développement personnel

Aujourd’hui, dans la vie des entreprises, les cours de croissance personnelle occupent une place primordiale. C’est grâce aux travaux de MASLOW qui a montré que le succès des dirigeants dépendait en grande partie de leur capacité de « self-réalisation », que la motivation du personnel est devenue une des grandes préoccupations des entreprises. Seulement, face à ce phénomène, les entreprises peuvent, malgré elles, s’exposer ainsi que ses collaborateurs à des risques importants en s’adressant à des organismes de développement personnel.

Lire la suite

Une manne financière qui attire les convoitises

32 milliards d’euros ont été consacrés en France à la formation professionnelle en 2012. La DGEFP (Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle) abrite la mission chargée d’assurer « le rôle de vigie ». Le champ financier du contrôle a augmenté, assure Stéphane Rémy, chef de la mission de l’organisation des contrôles à la DGEFP. Les entreprises, les prestataires de formation, les organismes collecteurs et les formations financées par le fonds social européen sont « surveillées ». Mais la tâche est immense. En France, on dénombre en effet 55.000 organismes de formation et contrôler tous les établissements « est impossible ».
Lire la suite

Droit de regard sur le contenu des formations

La loi n°2014-288 du 5 mars 2014, prévoit dans son article 8 que les organismes collecteurs paritaires agréés, l’État, les régions, Pôle emploi et l’institution chargée de l’insertion professionnelle des handicapés en milieu ordinaire peuvent s’assurer, lorsqu’ils financent une action de formation professionnelle continue et sur la base de critères définis par décret en Conseil d’État, de la capacité du prestataire de formation à dispenser une formation de qualité.