Communiqué de l’Unadfi du 16/05/2023

L’Unadfi a le plaisir de vous annoncer la désignation de Catherine Katz au poste de présidente. Aujourd’hui à la retraite, elle fut magistrate pénaliste et secrétaire générale de la Miviludes.

Lire la suite

Quels enjeux pour les patients ?

Intervention à deux voix, celles de Pauline et Alice, toutes deux patientes-partenaires, lors du colloque de l’Unadfi le 11 mai 2023.

L’enjeu du recours aux pratiques de soins non conventionnelles (PSNC) pour les patients semble souvent considéré sous le seul prisme de la prévention de potentiels risques individuels. Il paraît néanmoins nécessaire de compléter cette approche par une meilleure compréhension des facteurs motivant le recours à ces pratiques, en particulier chez les personnes atteintes de pathologies chroniques.

Lire la suite

Les procédés des dirigeants de secte pour assujettir

Intervention de Delphine Guérard, psychologue et psychanalyste, expert judiciaire près la cour d’Appel de Paris, lors du colloque de l’Unadfi, le 11 mai 2023, « Les idéologies sectaires à l’assaut de la santé : quelles conséquences pour notre système de santé ? »

Lorsque l’on se trouve au contact de ces groupes, bien souvent, aucun indice ne laisse penser qu’il s’agit d’une secte. Ils ne se présentent pas en tant que tel et, d’ailleurs, ils s’en défendent ardemment. Ces groupes n’hésitent pas à emprunter des noms rassurants tels que « écoles », « instituts », « universités », « facultés », « centres », ils investissent de multiples domaines et notamment celui de la santé. Toute technique peut être utilisée comme première approche. Le plus souvent, c’est par le biais d’un proche ou d’un professionnel que s’effectue la rencontre avec le groupe ou le « Maitre-Thérapeute ». Internet permet de diffuser largement ses théories et ses activités. Enfin, les prospectus, les affiches, les questionnaires à renvoyer et les petites annonces sont aussi des moyens très utilisés.

Lire la suite en pdf