Belgique / Réformer la loi sur la base du modèle français

Le député fédéral, André Frédéric, actuel président de la commission de l’Intérieur, a déposé une proposition de loi « afin que désormais l’on puisse condamner une personne physique ou morale pour abus de faiblesse ou suggestion mentale ». En France, où la loi, dit loi About-Picard, a été votée en juin 2001, 615 condamnations pour ce délit ont eu lieu.

Lire la suite

La Scientologie s’invite dans la campagne pour les municipales de Sainte-Feyre

Le conseil municipal de Sainte-Feyre (Creuse) s’est réuni en urgence pour statuer sur le projet de parc résidentiel autour du château, porté par des investisseurs scientologues. Le 26 février, ce même conseil avait voté une délibération autorisant la cession de 8,7 hectares de terrain communaux pour un projet de parc résidentiel dédié aux personnes âgées. Suite à une information révélée par L’écho, le conseil a appris que le projet était porté par un membre de la Scientologie à laquelle le propriétaire actuel du château appartient aussi.
Lire la suite

Le Christ cosmique, candidat aux élections municipales

Sylvain Durif, alias Oriana, le Grand Monarque ou encore Christ cosmique, a présenté sa candidature aux élections municipales à Arques, petit village de 268 habitants de l’Aude.

Il avait déjà profité d’une large médiatisation en décembre 2012 à l’occasion de la présumée « fin du monde » sur le site de Bugarach.

Sur sa profession de foi, il proposait entre autres :
 

Lire la suite

Du nouveau dans l’affaire Jeremiah Duggan

Rappel

Le 27 mars 2003, un étudiant britannique de 22 ans, Jeremy Duggan, meurt mystérieusement à Wiesbaden, en Allemagne.
Le jeune homme était arrivé à Paris en septembre 2001 pour étudier à la Sorbonne et à l’Institut Britannique. En mars 2003, il rencontre, près de l’esplanade des Invalides, un certain Benoît qui vend le journal « Nouvelle Solidarité », une publication du mouvement « Solidarité et Progrès » lié au Parti Ouvrier Européen (POE).

Le 18 mars 2003, influencé, semble-t-il, par ce Benoît, Jeremy annonce par téléphone à sa mère restée à Londres qu’il part pour Wiesbaden, en Allemagne, avec une dizaine d’autres jeunes hommes, manifester contre la guerre en Irak et assister à la conférence annuelle de l’Institut Schiller (lié également au POE). Jeremy est persuadé qu’il va assister à une conférence «pacifiste» […].

Dans l’après-midi du jeudi 27 mars 2003, deux inspecteurs de police viennent annoncer à la mère de Jeremy que son fils s’est suicidé. Ce dernier aurait quitté précipitamment la maison où il logeait à Wiesbaden, aurait couru 5 km, aurait été heurté par une voiture puis dix minutes plus tard, renversé et tué par deux autres voitures.
 

Lire la suite