Caractéristiques des sectes selon l’UNADFI

Pour qualifier un groupe de « secte », on retiendra le critère de la nocivité ou de l’extrême dangerosité du groupe par la conjonction de trois caractéristiques : la manipulation mentale, une triple destruction, et une triple escroquerie.

La manipulation mentale

– Endoctrinement.
– Contrôle de la pensée.
– Mise sous dépendance
– Pressions

Cette manipulation utilise trois registres de techniques :

– la technique cognitive : à partir d’un message séducteur mais réducteur, l’adepte est soumis à un véritable bourrage de crâne, (multiples réunions, cours, stages, séminaires, études, lectures, auditions de cassettes, prières) qui vont lui faire perdre progressivement son esprit critique en ce qui concerne les théories, méthodes et pratiques de la secte.

– la technique comportementale, bien connue des psychologues ou des psychiatres, qui consiste à faire accomplir des actes anodins au départ, mais de plus en plus accaparants, qui provoquent une soumission et une dépendance, entraînant une perte du libre arbitre.

– la technique affective : les adeptes passent par trois phases, – la séduction par le message, le leader, le groupe, – la destruction psychologique, – la reconstruction selon les normes du groupe.

 

Une triple destruction

Une destruction de la personne, sur les plans :

– Physique : alimentation carencée, manque de sommeil, travail intensif, traitements médicaux dangereux …,
– Psychique : altération de la personnalité, du comportement et de l’esprit critique,
– Intellectuel : rétrécissement des champs de connaissances extérieures à la secte,
– Relationnel : régression des capacités de communication, coupures avec les proches,
– Social : rupture avec la société,

Une destruction de la famille :

– Attaques, injures, calomnies.
– Eloignement imposé ou suggéré, rupture de la relation parents-enfants.
– Séparations, divorces induits.
– Embrigadement des enfants et obstacles à leur socialisation.

Une destruction de la société :

par une stratégie d’ingérence, d’infiltration, soit par une stratégie du désert :
– Soit en demandant à des adeptes d’infiltrer tous les réseaux de la vie économique, politique…
– Soit en pratiquant diverses illégalités pour l’expansion du groupe.
– Soit en empêchant les adeptes d’exercer leur citoyenneté en participant à la vie sociale, culturelle et civique de leur pays.

Avec à la base, une triple escroquerie

– L’escroquerie intellectuelle : l’adepte est littéralement trompé sur la qualité de la marchandise qu’il venait chercher. Le message séducteur de la secte se révèle réducteur et destructeur.

– L’escroquerie morale : si elle n’est pas générale dans toutes les sectes, de nombreux adeptes ont été ou sont victimes d’abus en tous genres.

– L’escroquerie financière : par leurs manoeuvres frauduleuses, les sectes parviennent à constituer de véritables empires financiers.