Version imprimablePDF version

Quand le croyant devient victime

Lorsque la croyance religieuse devient une obsession, qu’elle nuit à l’intimité, qu’elle provoque l’insécurité, que seuls les cérémonies et les rituels sont devenus source d’apaisement, il est probable que cette croyance soit guidée par un gourou narcissique qui manipule, prend le contrôle et domine par la peur.


Tout le monde peut en être la victime car ce n’est pas le type de croyance qui est en jeu mais plutôt la façon de vivre sa croyance. Il y a un caractère abusif et sectaire lorsque :


- La pensée devient dichotomique et manichéenne. Le gourou narcissique coupe le monde en deux parties : ceux qui croient comme lui et les autres. Lui seul est juge, l’opinion des autres est insignifiante. Il interdit les relations avec l’entourage proche.


- Le gourou narcissique se moque, rabaisse et exprime des préjugés envers les autres croyances ; il indique ainsi à ceux qui voudraient « changer de camp » comment ils seraient traités.

 

- Il est élitiste et refuse de s’associer avec des personnes ou des groupes qu’il considère comme impurs ou impies.


- Le gourou narcissique ne supporte pas la remise en cause de son autorité. Toute opposition est suivie de menaces de séparation (divorce, excommunication…). Le libre arbitre n’existe plus.


- Il exige de ses adeptes une soumission totale et inconditionnelle. La désobéissance est suivie de sanctions spirituelles, physiques ou psychologiques.


- Le gourou narcissique se satisfait de sa suprématie dans le privé mais a besoin de montrer son pouvoir en public. Il veut ainsi vérifier que les autres le perçoivent comme il se voit lui-même.


- Il diabolise le reste du monde pour renforcer son autorité au sein du groupe et instiller la peur de l’extérieur.

 

- Il exige de ses adeptes qu’ils soient parfaits et heureux tout le temps. Il n’y a aucune empathie en cas de deuil ou de drame de la vie.


- Il impose des règles pour tous les détails de la vie. Leur non-respect peut conduire à des châtiments excessifs.


- Le gourou narcissique utilise le « diviser pour mieux régner » en livrant des secrets à ceux qu’il juge dignes de les entendre. Il peut leur faire passer des épreuves afin de démontrer qu’ils sont dignes de sa confiance.


- L’obéissance au gourou narcissique est plus importante que le strict respect de la croyance.


- Il utilise sa position de leader pour obtenir des avantages, souvent d’ordre financier. Il justifie ses exigences par sa suprématie. Il pense d’ailleurs qu’il est au-dessus de la loi et s’autorise toutes sortes d’actes répréhensibles (abus sexuels, violence physique, délits divers…).


(Source : Psych Central, 15.05.2015)


Posté le 10 Juillet 2015

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017