Que sait-on de ? Anastasia

Vladimir Mégré, fondateur du mouvement Anastasia, est né le 23 juillet 1950 dans l’actuelle Ukraine. Il y a passé la majeure partie de son enfance auprès de sa grand-mère, guérisseuse de leur village. À 16 ans, il serait parti pour Novossibirsk où il aurait travaillé comme photographe. Profitant comme beaucoup de l’effondrement du communisme, il se serait lancé dans une carrière d’entrepreneur devenant à la fin des années 1980, président de l’Association interrégionale des entrepreneurs sibériens.

Lire la suite

Les Témoins de Jéhovah interdits en Russie

Le 20 avril 2017, la Cour suprême de Russie a rendu son verdict dans une affaire opposant le ministère de la Justice russe aux Témoins de Jéhovah (TJ) de Russie. Débutées le 5 avril les audiences devaient permettre de statuer sur le caractère extrémiste de l’organisation et son interdiction. Considérant que les pratiques du groupe violent la loi fédérale contre les activités extrémistes, la Cour a décidé de répondre favorablement à la demande du ministère de la Justice en interdisant les Témoins de Jéhovah. Ils ont fait appel de la décision, mais le 24 avril 2017 le tribunal du quartier Zamoskvoretski de Moscou a entériné la décision de la Cour suprême.

Lire la suite

Les Témoins de Jéhovah interdits

Le 20 avril 2017, la Cour suprême de Russie a rendu son verdict dans une affaire opposant le ministère de la Justice russe aux Témoins de Jéhovah (TJ) de Russie. Débutées le 5 avril les audiences devaient permettre de statuer sur le caractère extrémiste de l’organisation et son interdiction. Considérant que les pratiques du groupe violent la loi fédérale contre les activités extrémistes, la Cour a décidé de répondre favorablement à la demande du ministère de la Justice en interdisant les Témoins de Jéhovah. Ils ont fait appel de la décision, mais le 24 avril 2017 le tribunal du quartier Zamoskvoretski de Moscou a entériné la décision de la Cour suprême.

Lire la suite

Aum aux Balkans

Le Monténégro a expulsé 58 membres de la secte apocalyptique japonaise Aleph, plus connu sous le nom Aum Shinrikyo. Ce groupe était constitué de 43 ressortissants russes, sept biélorusses, quatre japonais, trois ukrainiens et un ouzbeks. La police monténégrine a procédé à leur arrestation dans un hôtel près de Danilovgrad après avoir constaté que leurs visas n’étaient pas valides et recueilli des témoignages inquiétants.

Lire la suite