Écoles chrétiennes fondamentalistes, brimades et exorcismes au nom de Dieu

En juin 2016, une enquête menée par The Independent révélait le contenu discutable de l’enseignement des écoles chrétiennes fondamentalistes qui utilisent « l’Accelerated Christian Education » (ACE). Créée dans les années 1970, dans les états baptistes du sud des États-Unis, cette pédagogie est basée sur une lecture littérale de la Bible. Cet enseignement est critiqué par d’anciens élèves pour ses positions sur l’homosexualité, considérée comme contre nature, sa vision du rôle subalterne de la femme, ainsi que pour sa remise à cause de la science. Ces révélations ont amené d’autres anciens élèves à dénoncer les pratiques éducatives d’un autre âge dont ils ont été victimes dans les années 1980, 1990 et 2000.

Lire la suite

Transe collective

Vingt-cinq élèves d’un collège de Saint-Denis de la Réunion ont présenté d’étranges malaise. Ce phénomène, qui n’a touché que des filles, serait le fruit d’esprits maléfiques, croyance très répandue sur l’île. Des parents demandent la fermeture de l’établissement tandis que d’autres réclament l’intervention d’un exorciste.

Lire la suite

Enfants sorciers

La pratique de l’exorcisme est courante dans les églises pentecôtistes et les enfants en sont les principales victimes. Certains pasteurs les
accusent de sorcellerie et les entraînent dans le rejet et la stigmatisation. Devenant de facto victimes d’abus, l’enfant « sorcier » peut être
contraint à jeûner durant des jours ou être battu y laissant parfois sa vie.

Lire la suite

La résurgence de l’exorcisme

Alors que les démons, esprits malveillants ou exorcisme sont souvent considérés comme appartenant au passé et incompatibles avec la modernité, un sondage effectué en 2012 révèle que 57% des Américains croient en la possession démoniaque et montre que les personnes croyant au démon ne constituent pas une minorité superstitieuse mais font plutôt partie du paysage religieux d’aujourd’hui.

Lire la suite

Exorcisme mortel

À Francfort, la police allemande a procédé à l’arrestation de cinq membres d’une famille sud-coréenne, soupçonnés d’avoir battu à mort une femme de 41 ans lors d’un rituel religieux d’exorcisme. Croyant que la femme était « possédée par des démons », ils l’ont attachée à un lit, bâillonnée et violemment battue durant deux heures.

Lire la suite

Hausse des maltraitances d’enfants

En Grande-Bretagne, la hausse des signalements de maltraitances d’enfants dans le cadre de pratiques de sorcellerie ou d’exorcisme inquiète les autorités policières. Une unité de la police criminelle, spécialisée dans les abus perpétrés au nom de la croyance, a enregistré près de 60 cas cette année, contre 46 en 2014, 21 en 2013 et 10 en 2012.

Lire la suite

« Thérapies de conversion »

En 2015, aux États-Unis, certains extrémistes religieux pensent encore que l’homosexualité est une maladie et proposent de l’éradiquer.
Les « thérapies de conversion » ont pour vocation de changer l’orientation sexuelle de jeunes homosexuels, bi ou transsexuels. Ces pratiques souvent extrêmes (exorcismes, électrochocs) peuvent s’avérer traumatisantes.

Lire la suite

Les charlatans de l’exorcisme

Les autorités marocaines s’inquiètent des fréquents dérapages dans la pratique de l’exorcisme nourrie par la croyance populaire et devenue un business lucratif pour charlatan sans scrupule. Une étude réalisée en 2012 par le Pew Research Center1 a révélé qu’au Maroc, 86% de la population croit aux esprits. C’est le taux le plus élevé dans le monde.

Lire la suite