Australie / Collège de Médecine Universelle

En Australie, Serge Benhyon, guérisseur new age, dirige le Collège de Médecine Universelle où il enseigne le massage « ésotérique » des seins et des ovaires. Il est mis en examen pour avoir transgressé la loi sur les oeuvres de bienfaisance. Il aurait recueilli plus d’un demi-million de dollars auprès de donateurs grâce à une licence d’organisme de bienfaisance accordée par le gouvernement en juillet 2012 et aujourd’hui remise en cause.
 

Cet ancien entraîneur de tennis, prétendu réincarnation de Léonard de Vinci, n’ayant suivi aucune formation médicale, enseigne depuis 1999 la « médecine universelle », médecine dont il serait l’inventeur.

Il ordonne à ses « élèves » d’éviter l’énergie négative du fromage, de l’alcool et des tampons… Il prescrit le massage des seins pour « guérir de nombreux problèmes tels que les règles douloureuses, les ovaires polykystiques, l’endométriose, les symptômes prémenstruels et la ménopause » et les ballonnements…

Un ancien « élève », Lance Martin, accuse le Collège de Médecine Universelle de ne pas répondre à la dé¬finition d’organisme de bienfaisance. Il l’a fréquenté durant quelques années avec sa femme. Tous les aspects de leur vie y ont été analysés : l’alimentation, le sexe, les loisirs, les amis… Le couple est aujourd’hui séparé. Lance Martin rend le centre responsable de cette rupture. Leurs problèmes ont commencé en 2009, date à laquelle sa femme s’est impliquée activement dans le groupe. 
Durant les trois années qui ont précédé sa séparation, Lance Martin aurait dépensé entre 60.000 et 70.000 dollars pour le Collège. La journée de cours coûte 120 dollars. Des séminaires sont proposés en fin de semaine pour 1.000 dollars le week-end.

Serge Benhayon réfute les allégations selon lesquelles le Collège de Médecine Universelle est une organisation sectaire. Persuadé que « la science est de son côté », il pense qu’aucune personne « ne peut être convaincue, contrainte à agir ou subir un lavage de cerveau contre sa propre volonté » et que « les gens sont beaucoup plus intelligents et plus sensés que certains aiment à le dire ».

Dans un communiqué, le ministère du Commerce a annoncé qu’une évaluation de la situation était en cours. Il a mis en place un dispositif afin que les personnes ayant eu des problèmes avec le Collège de la Médecine Universelle ou Serge Benhayon puissent se manifester voire porter plainte.

(Source : The Daily Telegraph, 22.06.2014)