Vente en réseau et risque d’emprise

Nos associations sont régulièrement contactées par des familles dont l’un des membres s’est lancé dans une activité de vente en réseau. Qu’il s’agisse de cosmétiques, de proposition de régime, de téléphonie, de produits d’entretien, de vêtements, d’objets de décoration, le principe est toujours le même. Il s’agit de présenter le produit à des personnes qui l’achèteront et sont susceptibles de devenir des vendeurs, vendeurs qui recruteront à leur tour. Chaque participant recevra une commission en fonction de ses propres ventes, du nombre de vendeurs recrutés et de l’étendue de son réseau. Les gains annoncés sont exceptionnels, mais il y a loin du rêve à la réalité. Obsédés par un profit qui tarde à venir, certains participants en viennent à ne plus vivre que pour leur société. On peut alors parler de risque d’emprise. Comment le système se met-il en place et peut-il conduire à des dérives ?

Lire la suite

Stratégie de secte: infiltrer l’entreprise par les organismes de développement personnel

Aujourd’hui, dans la vie des entreprises, les cours de croissance personnelle occupent une place primordiale. C’est grâce aux travaux de MASLOW qui a montré que le succès des dirigeants dépendait en grande partie de leur capacité de « self-réalisation », que la motivation du personnel est devenue une des grandes préoccupations des entreprises. Seulement, face à ce phénomène, les entreprises peuvent, malgré elles, s’exposer ainsi que ses collaborateurs à des risques importants en s’adressant à des organismes de développement personnel.

Lire la suite

Formation professionnelle : une usine à gaz très rentable

En 2010, 4.000 contrôles ont été réalisés par l’Administration auprès des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), gérés par les syndicats patronaux et les syndicats de salariés, chargés de collecter auprès des entreprises les sommes qui seront ensuite redistribuées sous forme d’heures de formation. Ce contrôle a généré pas moins de 30 millions de redressement.
Lire la suite

Belgique / La société Herbalife condamnée

Le 23 novembre 2011, le tribunal de commerce de Bruxelles a donné raison à l’organisation de défense des consommateurs, Test-Achats, qui estimait que le système de vente d’Herbalife était « illégal ». Après sept années de combat juridique, la société américaine a été condamnée à cesser cette pratique sous peine d’une astreinte de 5.000 euros par violation constatée, avec un maximum de 250.000 euros.
Lire la suite

Landmark attaque Google pour violation de droits d’auteur

Suite à la diffusion sur YouTubeet Internet Archive (logiciel de partage de fichiers sur internet) de l’émission « Pièces à conviction » diffusée sur France 3 le 24 mai 2004 , Landmark a demandé à avoir accès à l’identité de la personne ayant mis la vidéo à disposition. Landmark se réfère au Digital Millenium Copyright Act pour savoir qui a mis en ligne cette vidéo.
Lire la suite