Nouvelles révélations sur le groupe

Les journalistes d’investigation Mitch Weiss et Holbrook Mohr viennent de publier un livre intitulé « Broken Faith : Inside the Word of Faith Fellowship, One of America’s Most Dangerous Cults » qui décrit la vie au sein de World of Faith Fellowship.

Le groupe a déjà fait l’objet de plusieurs articles suite aux témoignages d’ex-adeptes qui ont dénoncé des abus physiques et mentaux sur des enfants ainsi que du travail forcé.1 En 2018, une série de reportage accablant sur le groupe devait être diffusé aux États-Unis mais les avocats de l’organisation avaient réussi à faire bloquer leur diffusion.

Pour l’écriture de leur ouvrage, les deux journalistes se sont entretenus avec plus de 100 anciens membres du groupe, leurs proches et des avocats. Ils ont analysé plus de 100 heures d’enregistrements vidéo et audio enregistrés secrètement par d’anciens fidèles, des documents juridiques, une déposition sous serment de la fondatrice du groupe Jane Whaley datant de 2017 et un rapport non rendu public du Bureau d’enquête de l’État de Caroline du Nord.

Ces investigations ont révélé aux auteurs de nouvelles informations sur le groupe, parmi lesquelles : un complot de meurtre prémédité destiné à faire taire un fonctionnaire, Jane Whaley a payé les forces de l’ordre pour couvrir les abus et les viols commis par des membres de l’église, un ancien membre de l’église a été battu par des fidèles dans le but d’expulser les «démons homosexuels», un vol international de pierres précieuses a été orchestré pour financer un nouveau sanctuaire. Ils ont aussi découvert qu’un membre du groupe serait actuellement leader de sensibilisation au leadership religieux sous Donald Trump.

(Source : The News & Observer, 05.02.2020)

Lire sur le site de l’UNADFI :

Lire l’ensemble des articles sur Word of Faith Fellowship : https://www.unadfi.org/mot-clef/word-of-faith-fellowship/

  • Auteur : Unadfi