La Terre de Feu s’organise pour contrer les cérémonies néochamaniques

La division de narcocriminalité de la police de la province de Terre de Feu est intervenue pour interrompre une cérémonie néochamanique avec prise d’ayahuasca. Cette intervention a été possible grâce aux éléments rassemblés durant une enquête qui a permis de confirmer que cet évènement contrevenait à la loi sur les stupéfiants.

Cette intervention est une première pour cette équipe qui a été informée par les réseaux sociaux.

En effet, c’est ainsi qu’était annoncé le déroulement d’une « cérémonie Abuela Ayahuasca » pour laquelle chaque participant aurait dû verser 2 500 pesos (environ 58 euros) aux organisateurs, un italien et une chilienne assistés de deux résidents de la région.
La cérémonie devait se dérouler dans la maison d’un particulier dans laquelle les organisateurs et les participants seraient entrés par effraction. Elle consistait à absorber une infusion appelée ayahuasca qui provoque hallucinations, vomissements… ayant déjà provoqué de nombreux décès.

Javier Eposto, secrétaire général provincial en charge de la Sécurité, met en garde : « avec cette opération, nous envoyons un message clair : nous ne tolérerons pas l’introduction de ces pratiques affectant la santé publique sur la Terre de Feu ».

(Source : RIES, 14.02.2019)