Les Sages ont tranché : la vaccination demeure obligatoire en France

Marc et Samia Larère avaient saisi le Conseil constitutionnel afin de contester l’obligation de vaccination pour leurs enfants. Les Sages ont estimé qu’ils devaieent se conformer à la législation actuelle estimant que la vaccination obligatoire des enfants était conforme à « l’exigence constitutionnelle de protection de la santé ».

Le Conseil constitutionnel a également rappelé qu’il ne lui appartenait pas « de remettre en cause, au regard des connaissances et des techniques, les dispositions prises, ni de rechercher si l’objectif de protection de la santé (…) aurait pu être atteint par d’autres voies, dès lors que les modalités retenues par la loi ne sont pas manifestement inappropriées à l’objectif visé ».

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a pris acte « avec satisfaction » de la décision du Conseil constitutionnel et a rappelé que la « vaccination est un enjeu majeur ». Elle s’est dite également « préoccupée par les doutes qui pèsent sur la vaccination ». Marisol Touraine a également rappelé qu’il fallait « garder à l’esprit que l’on se vaccine pour soi et pour les autres ».

Marc et Samia Larère avaient été convoqués par le Tribunal correctionnel d’Auxerre (89) pour avoir refusé de faire vacciner leurs deux enfants. Leur avocat a soumis à la justice une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Après le rejet de cette QPC, leur procès va pouvoir reprendre.

(Source : TF1 et AFP, 20.03.2015)