RDC / Les églises de réveil : un business lucratif

Aujourd’hui, à Kinshasa, « les églises de réveil rapportent plus qu’une boîte de nuit ». C’est ce qu’assure Mwinyi Hamza Badjoko, anthropologue. Les congolais sont prêts à se priver pour offrir de l’argent à leur « berger » considérant ce sacrifice comme un acte de foi. Cette générosité enrichit les pasteurs tel Pascal Mukuna, pasteur très populaire qui traverse la ville avec des voitures de plus de 55 000 euros.
Lire la suite