​Dossier : Témoins de Jéhovah – L’excommunication, une atteinte aux Droits de l’homme

Le public l’ignore généralement, mais ceux qui quittent l’Organisation des Témoins de Jéhovah sont généralement séparés de leurs proches contre leur volonté, et l’attitude de rejet qui fait suite à une excommunication est d’autant plus extrême qu’elle est présentée par les dirigeants comme une obligation « spirituelle ».
 
Les souffrances psychologiques, affectives, familiales et sociales, résultant de cette mesure peuvent être terribles. Non seulement de nombreux évènements familiaux se déroulent en l’absence d’un proche tel que père, mère, enfant, petits enfant, grand parent, frère, soeur ; mais surtout, des membres d’une même famille sont contraints de faire définitivement leur deuil de toute relation entre eux.
Des parents, des grands parents, des enfants vivent des déchirures et souffrances morales extrêmement profondes, des solitudes désespérantes, de graves dépressions. Certains se sont suicidés, n’envisageant pas de solution au conflit moral et affectif qu’ils vivaient.
Quand elles en ont le courage, les victimes vont chercher aide et soutien sur des forums, auprès des associations, ou s’adressent à des organismes officiels quand ils existent (comme la MIVILUDES).
Aujourd’hui, les anciens adeptes et l’entourage de familles Témoins de Jéhovah sont de plus en plus nombreux, dans tous les pays, à dénoncer les atteintes à leurs droits fondamentaux, atteintes « institutionnalisées » par le mouvement au nom de sa liberté de culte.
 
Elaboré avec l’aide d’un ancien témoin de Jéhovah recevant lui-même un grand nombre de témoignages et de demandes d’aide, ce dossier a pour but de faire connaître au grand public, aux responsables politiques, aux professionnels (magistrats, avocats, travailleurs sociaux, etc.), cette pratique et les dégâts qu’elle provoque sur des personnes et des familles.
S’appuyant sur les textes internes émanant de la direction du mouvement, ce « décryptage » de l’excommunication chez les Témoins de Jéhovah conduit à s’interroger sur le statut d’associations ne respectant pas elles-mêmes la liberté de conscience de leurs membres…

Lire la suite

L’Église mormone perd un autre adepte

Une foule rassemblée devant l’église mormone d’American Fork (Utah) est venue soutenir Jeremy Runnells. À l’intérieur se déroulait le conseil de discipline du jeune homme. Il lui était reproché d’avoir rédigé et publié une longue lettre relevant les incohérences des pratiques mormones. En réponse à sa lettre, Jeremy Runnells a reçu trois ans plus tard, une convocation à un conseil de discipline.

Lire la suite

L’excommunication, une atteinte aux Droits de l’homme

Le public l’ignore généralement, mais ceux qui quittent l’Organisation des Témoins de Jéhovah sont généralement séparés de leurs proches contre leur volonté, et l’attitude de rejet qui fait suite à une excommunication est d’autant plus extrême qu’elle est présentée par les dirigeants comme une obligation « spirituelle ».

Lire la suite

​Dossier : Témoins de Jéhovah – L’excommunication, une atteinte aux Droits de l’homme

Le public l’ignore généralement, mais ceux qui quittent l’Organisation des Témoins de Jéhovah sont généralement séparés de leurs proches contre leur volonté, et l’attitude de rejet qui fait suite à une excommunication est d’autant plus extrême qu’elle est présentée par les dirigeants comme une obligation « spirituelle ».
 
Les souffrances psychologiques, affectives, familiales et sociales, résultant de cette mesure peuvent être terribles. Non seulement de nombreux évènements familiaux se déroulent en l’absence d’un proche tel que père, mère, enfant, petits enfant, grand parent, frère, soeur ; mais surtout, des membres d’une même famille sont contraints de faire définitivement leur deuil de toute relation entre eux.
Des parents, des grands parents, des enfants vivent des déchirures et souffrances morales extrêmement profondes, des solitudes désespérantes, de graves dépressions. Certains se sont suicidés, n’envisageant pas de solution au conflit moral et affectif qu’ils vivaient.
Quand elles en ont le courage, les victimes vont chercher aide et soutien sur des forums, auprès des associations, ou s’adressent à des organismes officiels quand ils existent (comme la MIVILUDES).
Aujourd’hui, les anciens adeptes et l’entourage de familles Témoins de Jéhovah sont de plus en plus nombreux, dans tous les pays, à dénoncer les atteintes à leurs droits fondamentaux, atteintes « institutionnalisées » par le mouvement au nom de sa liberté de culte.
 
Elaboré avec l’aide d’un ancien témoin de Jéhovah recevant lui-même un grand nombre de témoignages et de demandes d’aide, ce dossier a pour but de faire connaître au grand public, aux responsables politiques, aux professionnels (magistrats, avocats, travailleurs sociaux, etc.), cette pratique et les dégâts qu’elle provoque sur des personnes et des familles.
S’appuyant sur les textes internes émanant de la direction du mouvement, ce « décryptage » de l’excommunication chez les Témoins de Jéhovah conduit à s’interroger sur le statut d’associations ne respectant pas elles-mêmes la liberté de conscience de leurs membres…

Lire la suite

Grande-Bretagne / Un Témoin de Jéhovah excommunié poursuit sa congrégation

Un ancien Témoin de Jéhovah, Frank Otuo, 43 ans, poursuit la branche britannique de l’organisation et un ancien de la congrégation de Londres pour diffamation. Il affirme avoir été injustement exclu de la communauté. L’affaire a éclaté en juillet 2012. Les anciens de la congrégation l’ont excommunié sur les allégations d’un créancier. Franc Otuo a toujours clamé son innocence.
Lire la suite