Trois groupes issus d’Aum suscitent des inquiétudes

Dans la nuit du premier janvier 2019, Tokyo a été la cible d’un attentat qui a amené les enquêteurs à s’interroger sur de possibles liens entre Kazuhiro Kuzakabe son auteur et l’un des trois groupes émanant d’Aum.


Le terroriste a expliqué avoir foncé dans la foule en voiture, blessant ainsi neuf personnes, pour protester contre la peine de mort. Mais les autorités pensent qu’il pourrait plutôt s’agir d’une réaction à l’exécution des treize membres d’Aum condamnés pour les attentats dans le métro de Tokyo en 1995.

Suite aux attentats, la secte Aum a perdu son statut religieux mais n’a pas été interdite. En 2000, elle s’est renommée Aleph. En 2007 et 2013, le groupe s’est scindé en deux nouvelles branches respectivement nommées Hikari no Wa et Yamadara no Shudan. A elles trois, ces structures compteraient environ 1650 membres au Japon et 460 en Russie. Leurs actifs financiers se monteraient à un milliard de yens (soit 8 millions d’euros). Très prosélytes auprès des jeunes, ils recrutent dans les université, les clubs sportifs, sur les réseaux sociaux.

Bien qu’ils se présentent comme pacifiques, les trois groupes inquiètent par leur dévotion sans faille à Shoka Asahara, fondateur d’Aum, qui a fait partie des condamnés exécutés en 2018. Les autorités craignent que l’exécution de leur figure spirituelle ne provoque des réactions violentes de leur partsans pour autant remettre en cause la décision prise par le gouvernement en 2017 de réduire la surveillance du groupe Hikari no Wa.

(Source : Policy Forum, 07.01.2019)

Lire sur le site de l’Unadfi :

– Exécution de 13 membres d’Aum : https://www.unadfi.org/groupes-et-mouvances/execution-de-13-membres-daum/

– Aum toujours sous surveillance gouvernementale : https://www.unadfi.org/groupes-et-mouvances/aum-toujours-sous-surveillance-gouvernementale/

– La force de persuasion d’Aum Shinrikyo : https://www.unadfi.org/groupes-et-mouvances/la-force-de-persuasion-d-aum-shinrikyo/

– Que sait-on de ? Aum : https://www.unadfi.org/groupes-et-mouvances/que-sait-on-de-aum/