Joao de Deus condamné à 19 ans de prison pour viol

Reconnu coupable du viol de quatre femmes, Joao de Deus le médium guérisseur mondialement célèbre a écopé d’une peine de 19 ans et quatre mois de prison ferme. Mais cette condamnation n’est peut-être qu’un début, car ce sont pas moins de 300 femmes, dont sa propre fille, qui l’accusent d’abus sexuel.

Selon le tribunal, les viols ont été commis au cours des séances de guérison qu’il prodiguait dans son centre qui attirait des centaines de visiteurs chaque jour, la Casa Dom Inacio (ou Casa Lumiere) à Abadiania. Au lieu d’être soignées, ses victimes avaient été contraintes de le masturber et de lui faire des fellations.

Il avait été placé en détention provisoire en décembre 2018, suite à la diffusion du témoignage de plusieurs femmes dans une enquête réalisée par la chaîne brésilienne El Globo. Lors de la perquisition de sa propriété, la police avait également découvert des pierres précieuses et une mallette contenant 1,2 millions de reals (270 000 euros).

Joao de Deus, de son vrai nom Teixeira de Feria, a vu sa renommée s’étendre internationalement suite à la publication par l’auteur Australien Robert Pellegrino-Estrich du livre intitulé « The Miracle Man : The life of Joao de Deus ». Ce dernier a par la suite acheté plusieurs propriétés près de la Casa Lumiere qu’il loue comme chambres d’hôte.

La publication du livre a valu à Joao d’apparaître dans plusieurs médias internationaux, dont l’émission de l’américaine Oprah Winfrey.

Le centre a connu alors une énorme augmentation de sa fréquentation par les brésiliens, mais également par les visiteurs étrangers. Joao aurait soigné jusqu’à 10 000 visiteurs par semaine.

On aurait pu penser que la fréquentation du centre aurait pu pâtir de la chute de son dirigeant. Mais le pronostique de l’anthropologue australienne, Cristina Rocha, qui étudie ses disciples depuis dix ans s’est révélé juste : dans une étude publiée en 2017, elle présageait qu’à la mort de Joao la ferveur de ses disciples et la manne financière apportée par les visiteurs à la ville forcerait les guides à faire évoluer leurs discours pour poursuivre leurs activités. C’est ce qu’ils ont fait en affirmant que les allégations portées contre leur maître étaient fausses et en promouvant le caractère sacré de la ville. Depuis un an, le nombre de visiteurs étrangers est un peu moins important, mais le centre demeure encore très fréquenté. Selon des guides, les entités médiumniques qui s’incarnaient dans Joao pour soigner les visiteurs du centre seraient encore plus puissantes car elles tireraient leur énergie d’un énorme cristal se trouvant dans le sol. Certains ont quant à eux, décidé de promouvoir d’autres guérisseurs brésiliens.

Les avocats du guérisseur, aujourd’hui âgé de 77 ans, ont annoncé qu’il fera appel de cette décision.

(Sources : La Presse, 19.12.2019 & Sydney Morning Herald, 20.12.2019)

Lire site de l’Unadfi : Joao de Deus impliqué dans un grand scandale d’abus sexuels : https://www.unadfi.org/groupes-et-mouvances/joao-de-deus-implique-dans-un-grand-scandale-dabus-sexuels/ 

Lire sur le site de l’Unadfi : Que sait-on de ? La Casa de Dom Inácio de Loyola (Jean de Dieu) : https://www.unadfi.org/groupes-et-mouvances/que-sait-on-de-la-casa-de-dom-inacio-de-loyola-jean-de-dieu/