Version imprimablePDF version

Publicité mensongère pour le Temple du Peuple

Le 18 novembre 1978, 909 adeptes du Temple du Peuple se suicidaient à Jonestown en ingérant du cyanure sous l’influence de leur leader Jim Jones. Des archives publiées par le FBI montrent la vie au sein du groupe.


En 2010, le Jonestown Institue, une association constituée d’anciens membres du Temple du Peuple, a demandé au FBI de publier les milliers de documents et de photos récupérés à Jonestown. Certains de ces clichés montrent une ambiance sympathique et une vie relativement paisible. Certaines de ces photos n’étaient que des mises en scène effectuées par le leader du groupe afin de rassurer les États-Unis sur la vie au sein du groupe.


La réalité était différente, les membres souffraient de malnutrition, de manque de sommeil et travaillaient sans relâche. Le leader les dépossédait de leur argent. Pour faire peur à ses adeptes il prétendait, par exemple, que les États-Unis étaient revenus à la ségrégation raciale et avait révoqué les droits des citoyens afro-américains.


(Source : Vice, 07.10.2017)


Posté le 13 Novembre 2017

Mots clefs : 

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018