Abus sexuels

Posté le 10 janvier 2018

Condamnation d’un groupe pédophile

Le tribunal de Setubal (Portugal) a condamné pour viols, proxénétisme et pornographie infantile six membres d’un groupe pseudo religieux connu sous le nom de Celestial Truth. Les faits se sont déroulés dans une ferme, au sud de Lisbonne, louée par le groupe entre 2011 et 2015. Parmi les victimes, on compte des enfants des membres du groupe. Les peines vont de 7 à 19 ans de prison. Le leader écope quant à lui de la peine la plus lourde, soit 23 ans de prison.


Posté le 10 janvier 2018

Même sans leader, le groupe prospère

Jesus Morning Star (JMS), aussi appelé Providence, a été fondé en Corée du Sud en 1978 par Jeong Myeong-seok, un ancien adepte de Moon1. Il a été condamné à 10 ans de réclusion en 2009 pour viols. Aujourd’hui, malgré son incarcération le groupe continue son activité.


Posté le 10 janvier 2018

Une dizaine de victimes se manifestent contre Sogyal Rinpoché

Depuis la dénonciation, par des adeptes de Rigpa International, durant l’été 2017 des abus physiques, psychiques et sexuels commis par Sogyal Rinopché, Jean-Baptiste Cesbron, avocat à Montpellier, a déjà recueilli une dizaine de témoignages accusateurs convergents émanant principalement de femmes. Ayant contacté l’Adfi Montpellier et l’Unadfi , ces personnes témoignent toutes des mêmes faits. Selon l’avocat, « il est question d’escroquerie, de détournement de fonds et d’abus de faiblesse ».

 


Posté le 10 janvier 2018

La commission Royale d’Australie donne ses recommandations dans son rapport final

La commission royale a donné six mois aux gouvernements fédéraux et territoriaux pour donner suite à ses recommandations et souhaite que les institutions rendent compte de ce qu’elles ont mis en oeuvre pour se réformer. Cette commission a enquêté, entre autres, sur les systèmes et procédures en vigueur au sein de l’organisation des Témoins de Jéhovah pour répondre aux allégations d’abus sexuels et sur les outils de prévention.


Posté le 10 janvier 2018

Reclaimed Voices, 80 témoignages en un mois d’existence

Créée mi-novembre 2017 pour dénoncer les abus sexuels perpétrés au sein de la communauté des Témoins de Jéhovah (TJ), la fondation néerlandaise « Reclaimed Voices » a déjà reçu près de 80 témoignages. La majorité émanent d’adultes ayant quitté le groupe et ayant été abusés dans leur enfance.


Posté le 10 janvier 2018

Tensions et contradictions chez les bouddhistes

Devenue la quatrième religion de France avec un million de pratiquants et cinq millions de sympathisants, le bouddhisme bénéficie chez les occidentaux de l’image d’une religion de la bienveillance, de la tolérance, de la non-violence. Mais derrière cette image d’Epinal se cache une toute autre réalité. Ainsi la purge ethnique menée par les bouddhistes birmans à l’encontre de la minorité musulmane, les Rohingyas, a révélé le caractère violent que cette religion peut revêtir.


Posté le 10 janvier 2018

Des nouvelles accusations contre un pasteur au Québec

L’enquête policière a permis d’établir de nouveaux chefs d’accusation concernant deux nouvelles victimes du pasteur Paul Mukendi. Déjà incriminé pour de multiples agressions sexuelles, voies de faits causant des blessures et menaces de morts sur une mineure1, les nouvelles poursuites portent le nombre de chefs d’accusation à quatorze et le nombre de plaintes à trois.


Posté le 11 décembre 2017

Bouleversements à Short Creek

Au début du mois de novembre 2017, les autorités des villes de Hildale (Utah) et de Colorado City (Arizona) formant l’enclave de Short Creek, ont accepté de payer 350 000 dollars à des victimes d’arrestations arbitraires ordonnées par des marshalls membres de la FLDS.


Posté le 11 décembre 2017

La fille de Warren Jeffs raconte son calvaire

Dans un livre intitulé Breaking free : How I Escaped Polygamy, the FLDS Cult, and my Father, Warren Jeffs, Rachel Jeffs1, fille du leader du FLDS raconte les abus perpétrés par son père à son encontre et le contrôle absolu qu’il exerce encore sur la FLDS, depuis sa cellule de la prison du Texas où il purge une peine de vingt ans de prison pour abus sexuel sur mineures.


Posté le 11 décembre 2017

Arrêté après une cavale de 15 ans

Dans le cadre d’une opération conjointe avec le FBI, les forces de l’ordre mexicaines ont lancé un raid sur les trois propriétés d’Orson William Black Jr, leader d’une secte polygame, recherché depuis 2003 suite à des accusations de pédophilie sur deux mineures dans l’État de l’Arizona. Il a été arrêté avec 25 autres personnes vivant illégalement au Mexique. Orson Black a été extradé vers les Etats-Unis où il est aujourd’hui détenu. Les autres se sont réfugiés à Short Creek (enclave du FLDS).


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018