Que sait-on de …? Le Mouvement pour la restauration des dix Commandements de Dieu

Histoire et croyances du mouvement

Le Mouvement pour la restauration des dix Commandements de Dieu a été fondé en Ouganda en 1989. D’inspiration catholique, il propageait l’idée que le monde prendrait fin en l’an 2000. Les problèmes politiques du pays ainsi que l’épidémie de SIDA qui touchait la population étaient interprétés comme des signes de la fin des temps. Le mouvement était présenté comme une sorte d’Arche de Noé, un refuge pour échapper à l’apocalypse. Les croyants devaient vivre en suivant à la lettre les Dix Commandements. Leur application était tellement littérale que, par exemple, le neuvième commandement : « tu ne feras pas de faux témoignage » était interprété par une interdiction de parler aux fidèles.

Lire la suite

Sacrifices d’enfants

En Ouganda, des défenseurs des droits des enfants signalent une recrudescence des crimes rituels. Au moins sept enfants ont récemment été portés disparus. Ces disparitions font craindre des actes de sorcellerie ou de sacrifices humains destinés à porter chance aux candidats de la récente campagne électorale ou à de puissants hommes d’affaire.

Lire la suite

Sacrifices d’enfants

Selon la police ougandaise, le pays observe une hausse de sacrifices d’enfants. Les 12 cas recensés en une année ne seraient que la partie visible de l’iceberg. La plupart de ces crimes ne sont pas signalés, et malgré les lois ougandaises visant à interdire ces actes de sorcellerie, la plupart des sorciers agissent sans crainte de poursuites. Les autorités sont accusées de vouloir ignorer cette question.

Lire la suite