Prises de notes interdites ?

La justice finlandaise a décidé que les Témoins de Jéhovah ne pouvaient, comme ils en avaient l’habitude, prendre des notes sur les personnes visitées lors de porte-à-porte. La commission de protection des données avait estimé que ce procédé enfreignait la législation sur la confidentialité des données. L’organisation qui avait déposé une plainte à l’encontre de cette décision n’a pas obtenu satisfaction.

Lire la suite