La communauté des Douze Tribus de nouveau sur la sellette

La secte chrétienne des Douze Tribus, à Winnipeg, fait de nouveau parler d’elle. Elle aurait accueilli durant six semaines un homme reconnu coupable de détention d’images à caractère pornographique pédophile et l’aurait laissé au contact des enfants de la communauté.

C’est Jo Hawkins qui a sonné l’alerte. Divorcé, il est allé devant les tribunaux pour récupérer la garde de son fils lorsqu’il a appris que la communauté des Douze Tribus, dans laquelle sa femme vivait, pratiquaient des châtiments corporels sur ses enfants. Il a également découvert qu’un homme, qui avait l’interdiction d’approcher des enfants en raison d’une condamnation pour détention d’images à caractère pornographique pédophile, y vivait également.
Le juge a accédé à sa requête et a formellement interdit à la mère d’emmener l’enfant dans sa communauté.

Les dirigeants des Douze Tribus n’ont pas voulu faire de déclaration mais ont affirmé que l’homme aux penchants pédophiles avait quitté la communauté.

(Source : Radio-Canada, 19.03.2015)

Lire le descriptif du groupe