Un abbé condamné à 19 ans de prison

L’abbé Christophe Roisnel a été condamné à 19 ans de réclusion criminelle par la cour d’appel de Nanterre (Hauts-de-Seine). Il est inculpé pour viols aggravés sur trois femmes, dont certains assortis d’actes de tortures. Deux des trois victimes s’étaient portées parties civiles.

L’abbé avait été mis en examen pour des faits remontant à 2010. A cette époque, il dirigeait une école dans les Yvelines une école proche de la Fraternité Saint Pie X. Les victimes, toutes trois enseignantes, l’accusent d’avoir utilisé sa position hiérarchique et son ascendant psychologique pour abuser d’elles. Il évoquait avec elles des agressions sexuelles avérées, ou inventées, qu’elles devaient revivre avec lui afin de les surmonter.

A la suite de plaintes, l’abbé avait été écarté de ses fonctions de directeur d’école et envoyé dans un couvent de capucins puis dans une école de garçons. Selon une source proche du dossier, il avait tenté de faire pression sur les trois victimes pour qu’elles retirent leurs plaintes.

La cour a estimé que l’abbé avait abusé de l’autorité que lui conférait son statut d’ecclésiastique. Elle a assorti sa peine d’emprisonnement d’un suivi socio-judicaire pendant six ans, d’une injonction de soins pour ses problèmes de « déviance sexuelle » et son nom est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels. Un procès canonique devrait avoir lieu dans les prochains mois.

(Source : La Croix, 16.02/2018)

Share this...