Version imprimablePDF version

Demande en recours collectif contre les Témoins de Jéhovah

La Cour supérieure du Québec doit examiner la recevabilité d’un recours collectif contre les Témoins de Jéhovah.


Cette demande a été déposée par Lisa Blais, une québécoise affirmant avoir été abusée pendant des années par son frère Témoin de Jéhovah comme elle. Elle a dénoncé ces abus lorsqu’elle avait seize ans mais le groupe n’a rien fait pour la protéger.


Elle a été rejointe par plusieurs victimes d’abus sexuels qui estiment elles aussi ne pas avoir été protégées par les dirigeants du groupe au Canada. Le mouvement est accusé d’avoir créé un environnement protégeant les agresseurs sexuels, notamment en empêchant la dénonciation auprès de la police ou de la Direction de la protection de la jeunesse. Les victimes demandent 250 000 dollars par personne pour dommages moraux et punitifs.


Cette poursuite vise à la fois les dirigeants jéhovistes canadiens mais aussi la direction mondiale du groupe qui prend les décisions règlementant la vie et les pratiques des adeptes du monde entier.


(Source : Ici Radio Canada, 15/09/2017)


Posté le 11 Octobre 2017

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017