Une campagne publicitaire financée indirectement par la Scientologie

A Los Angeles, des centaines de panneaux d’affichage comportant des messages sur les dangers de l’utilisation de médicaments psychotropes pour les enfants sont apparus du jour au lendemain. Derrière ces panneaux pourrait se cacher la Scientologie et son association la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH).

Ces messages d’avertissement s’adressent directement aux parents et utilisent des images volontairement choquantes. On y voit par exemple un enfant pris au piège dans une boîte de médicament. Ces procédés sont similaires aux messages de désinformation sur la vaccination. Le groupe menant cette campagne publicitaire a aussi diffusé des vidéos sur les réseaux sociaux.

Cette association, Know More About Drugs, se présente comme une alliance de médecins, de parents et de défenseurs des enfants qui sont convaincus que les parents ont le droit de recevoir des informations factuelles sur les risques liés aux médicaments psychotropes prescrits. Le site BuzzFeed a appris que la campagne était entièrement financée par Nancy Cartwright, célèbre scientologue, et que la plupart des membres fondateurs auraient participé à des événements de la Scientologie sur la santé mentale, notamment ceux organisés par la CCDH. Cette dernière effectue un prosélytisme en faveur de la Scientologie sous couvert d’une volonté d’informer la population sur les risques des traitements psychiatriques. Pour certains experts, la CCDH est ouvertement anti-psychiatrie et nie l’existence d’un fondement scientifique aux différents traitements psychiatriques.

(Source : BuzzFeed, 25.09.2019)

  • Auteur : Unadfi