Nouvelle condamnation pour le diacre de la communauté Saint-Jean

Jean-Dominique Lefèvre, religieux de la communauté Saint-Jean, a été condamné à quatorze mois de prison ferme par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay pour agressions sexuelles. Fin mai, il avait déjà été condamné à huit ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Saône-et-Loire pour agressions sexuelles et viols sur six victimes dont cinq mineures1. Il est depuis incarcéré dans un centre de détention de l’Yonne.

La victime, âgée aujourd’hui de 30 ans, a déclaré que le fait d’avoir saisi la justice lui « avait fait du bien ». Sa plainte, déposée après la clôture de la première instruction, avait fait l’objet d’un dossier distinct.

Le diacre a été jugé pour des agressions commises durant l’été 1991. La victime alors âgée de six ans lui avait été confiée par sa grand-mère. Jean-Dominique Lefèvre a reconnu les faits déclarant avoir « cédé à des impulsions » et expliquant « qu’il avait du mal avec sa sexualité, à respecter son voeu de chasteté ».
Le tribunal a prononcé la confusion de la peine avec celle prononcée par la cour d’assises de Saône-et-Loire.
Créée en 1975, la communauté Saint-Jean compte aujourd’hui quelque 500 membres. Elle a régulièrement fait l’objet de soupçons de dérives sectaires.1

(Sources : Le Progrès & La Croix, 25.11.2015)
1- Lire aussi sur le site de l’UNADFI, Communauté St Jean, un frère condamné pour agressions sexuelles et viols :https://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/communautést-jean-un-frère-condamné-pour-agressions-sexuelles-et-viols