Version imprimablePDF version

Les églises évangéliques non reconnues prospèrent

Dans la capitale du Togo, les campagnes d’évangélisation dans la rue sont de plus en plus fréquentes et seraient le reflet d’un nombre croissant d’implantations d’églises évangéliques, pas toujours déclarées, dans le pays.


Pour Magloire Kuakuvi, professeur de philosophie dans les universités du pays et membre du conseil justice et paix, l’une des causes de la multiplication des églises serait la pauvreté. Selon lui, dès qu’il y a une récession économique la population se tourne vers Dieu.


Du coté des autorités, la prévention est de mise, Bediani Belei directeur des cultes appelle à la vigilance de la population pour constater et dénoncer les abus et les actes illégaux commis par des pasteurs d’églises non reconnues, ces derniers étant souvent hors la loi.


Au Togo, seules 500 églises sont régulièrement déclarées alors que chaque quartier semble posséder plusieurs églises différentes.


(Source : La Croix Africa, 08.12.2017)


Posté le 10 Janvier 2018

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018