Version imprimablePDF version

Le yoga, un puissant business

Des centres de yoga et des centres de soins prospèrent en Inde. Le gouvernement défend les vertus de la discipline malgré les différentes alertes du corps médical.


Avant les années 2000, les yogis n’étaient que très peu populaires en Inde. Leur arrivée sur le devant de la scène est due à la mise en place, lors des émissions télévisées matinales, de programmes expliquant que les personnes ne pouvant se soigner ou payer des frais hospitaliers pouvaient être guéries par le yoga. Maintenant les émissions de respiration du Yogi Baba Ramdev1 sont suivies quotidiennement par 20 millions de personnes. Ces exercices de respiration pourraient guérir les maladies chroniques et même le cancer ou le sida. La popularité des stars de Bollywood a aussi contribué à l’éclosion de la pratique en Inde principalement chez les jeunes indiens privilégiés. Le yoga est aussi devenu un vecteur de tourisme pour l’Inde et un outil de promotion du gouvernement nationaliste indien.


Des centres holistiques ouvrent dans tout le pays, proposant des chambres à des prix exorbitants et mettant en avant une clientèle de célébrités internationales. Certains centres abritent des universités et des laboratoires censés valider le caractère scientifique de la pratique. D’autres encore abritent des jardins remplis de plantes qui seront transformées en remèdes miraculeux. Ces centres n’ont jamais été inquiétés par la règle juridique de 1954 sur les « remèdes magiques ».


De son côté, l’ordre des médecins indien souligne qu’il ne faut pas tromper les malades et leur promettre des guérissons miraculeuses.


(Source : L’Humanité, 10.08.2017)


1.Lire sur le site de l’UNADFI, Inde / La police interpelle le gourou Baba Ramdev : http://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/inde-la-police-interpelle-le-gourou-baba-ramdev


Posté le 11 Septembre 2017

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 20 novembre 2017