Version imprimablePDF version

Un enfant suivi par un homéopathe meurt d’une otite

Un enfant de sept ans est décédé des suites d’une otite traitée uniquement avec des remèdes homéopathiques. L’homéopathe qui l’a suivi et ses parents sont poursuivis pour homicide volontaire.


Lors de leur arrivée aux urgences les parents du petit garçon ont signalé que leur fils était soigné avec de l’homéopathie depuis l’âge de trois ans. Quelques heures avant de se rendre à l’hôpital, l’homéopathe est venu examiner l’enfant et lui a administré quelques gouttes tout en rassurant les parents. Mais l’état de l’enfant s’aggrave et il décède à l’hôpital.


Le grand-père du petit garçon a porté plainte entraînant la mise en examen des parents et du médecin qui a aussitôt été convoqué par l’ordre régional des médecins de Pérouse (Italie).


Ce médecin, au parcours surprenant, a toujours refusé de fournir ses diplômes à l’ordre des médecins de Pérouse. De plus, il a fait partie pendant de nombreuses années du Buisson Ardent, un groupe mystique qui prédit une apocalypse imminente.


(Sources : Le quotidien du médecin, 29.05.2017 & El Mundo, 29.05.2017 & Franceinfo, 01.06.2017)


Posté le 10 Juillet 2017

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017