Une employée d’Infosekta acquittée

Le tribunal de district de Zurich a acquitté début juillet une employée de l’association suisse Infosekta accusée de diffamation à l’encontre des Témoins de Jéhovah.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2015. Dans une interview publiée sur le site de Tages Anzeiger et dans un communiqué diffusé par Infosekta, elle avait décrit les Témoins de Jéhovah « comme un groupe hautement problématique au comportement inhumain, qui ne respecte pas la liberté de conscience et de religion ».

Si le juge a reconnu que les déclarations de l’employée avaient porté atteinte à l’honneur des Témoins de Jéhovah, elle ne sera pas pour autant punie car elle a « fourni la preuve de la vérité et de sa bonne foi ».

(Source : Tio.ch, 09.07.2019)

  • Auteur : UNADFI