Canada / Une adepte fraude pour son église

Ruth Eugène a été condamnée, par la chambre criminelle de la cour du Québec, à trois de prison pour avoir détourné illégalement de l’argent de l’entreprise qui l’employait, le Parc Safari à Hemmingford.
Entre 2006 et 2008, elle a ponctionné près d’un million de dollars qu’elle a reversé presque intégralement à la fondation de l’Eglise évangélique Béthel.

Le juge a estimé que « l’accusée a été victime d’un gourou qui a abusé de sa foi ». Ce qui a été confirmé par Ruth Eugène lors de l’audience expliquant qu’elle avait une confiance aveugle envers le pasteur de l’Eglise Béthel, Mwinda Lezoka. Parallèlement, le pasteur est accusé de fraude par plusieurs anciens membres de cette église.

(Source : Journal de Montréal, 27.01.2015)