Le gourou du Bikram Yoga poursuivi pour agressions sexuelles

Bikram Chouhury, inventeur du « Bikram Yoga », est poursuivi par six femmes pour viols et agressions sexuelles. Les faits ont principalement eu lieu durant des stages de formation. L’une des plaignantes a assuré que l’atmosphère entretenue par le sexagénaire s’apparentait à celle d’une secte.

« Les gens qui ne m’écoutent pas, meurent ». Ce sont les paroles que Bikram Chouhury a prononcées avant de violer Jill Lawler une canadienne qui a porté plainte le 13 février dernier devant la cour de Los Angeles affirmant avoir été « violée » et « harcelée », de façon répétitive, par le gourou du yoga. La jeune femme participait à un stage de neuf semaines pour lequel elle a versé 10.000 dollars. Elle a allégué que le programme de formation intensif et le régime alimentaire faible en protéines épuisaient les stagiaires au point de les asservir et de les amener à obéïr inconditionnellement aux demandes du gourou. Jill était également terrifiée à l’idée de perdre son emploi ; Bikram Chouhury aimait à lui rappeler qu’il avait des connaissances dans le monde entier.

Le Bikram Yoga consiste à exercer 26 positions en 90 minutes dans une salle chauffée à 40 degrés. La chaîne de 650 salles de yoga que Bikram Chouhury possède à travers le monde attire des millions d’adeptes, dont des stars qui en font la promotion et ont fait de lui un multimillionnaire.

D’autres plaintes avait été déposées en 2013 dont une classée sans suite. L’affaire sera jugée en août 2015.

(Sources : CBC et Radio Canada, 25.02.2015 & Paris-Match, 28.02.2015)