« La dérive des médecins de l’âme »

Une information judiciaire est actuellement en cours au tribunal de Castres. Un couple, Myriam et Pascal, ont porté plainte en 2005 pour « abus de faiblesse » à l’encontre de la Communauté des Béatitudes. Ils déclarent avoir été les victimes d’une « théorie psycho-spirituelle dangereuse », expliquant qu’ils ont été « manipulés, infantilisés, au point de finir complètement déstructurés ». Interrogée, la secrétaire générale de la MIVILUDES, Catherine Katz, parle « d’emprise mentale et de ruptures familiales ».

Lire la suite

Béatitudes : ce qui inquiète

Emissions de télévision, livre, procès, il aura fallu cette médiatisation pour que, se sentant interpellée, la Communauté des Béatitudes publie un communiqué (relayé par la Conférence des évêques de France). Au delà des faits graves concernant trois personnes, dont le fondateur et son premier successeur, elle reconnaît des dérives, et parmi celles-ci des « pratiques psycho-spirituelles mal équilibrées ».

Lire la suite

« Sulfureuses Béatitudes »

La Communauté des Béatitudes fondée par Gérard Croissant alias Frère Ephraïm comprend un ensemble de 77 communautés religieuses dispersées dans 30 pays à travers le monde. En France, ses 27 « maisons » (terme utilisé pour désigner chaque communauté) se sont installées dans de « splendides » monastères ou châteaux.

De par son patrimoine et son parc immobilier, les « observatoires internationaux » considèrent la Communauté des Béatitudes comme l’un des plus « importants » mouvements au monde ! Outre les biens immobiliers, il possède en effet des centres de formation, un commerce d’artisanat, des activités de voyage et d’hôtellerie… sans oublier l’organisation de « pélerinages », à Medjugorje en Bosnie (où la Vierge « est censée » apparaître). Pour sa « communication », il dispose d’un « arsenal » : un mensuel, « Feu et Lumière » entièrement « fabriqué par des bénévoles », une revue « Troas », une société d’édition et une société de production… (pour ne citer qu’eux !).
La journaliste du Nouvel Observateur, Marie Lemonnier, a mené une vaste enquête, essayant de percer la personnalité de frère Ephraïm, et de comprendre le fonctionnement de cette communauté. Elle a recueilli des témoignages et interrogé successivement le président de l’Association Vie Religieuse et Familles (AVREF), le président de Psychothérapie Vigilance, Guy Rouquet, ainsi que l’UNADFI qui signale que les familles sont nombreuses à les solliciter mais qu’elles ne peuvent pas porter plainte : leurs enfants sont majeurs ! De graves accusations pèsent pourtant sur certains protagonistes de la communauté des Béatitudes à l’encontre cette fois de mineurs. En 2004, dans un « petit séminaire » créé par la communauté, un prêtre avait été accusé de pédophilie. L’affaire avait abouti à un non-lieu. L’un des garçons qui se disait victime s’était ensuite suicidé ! Un ancien « élève » de l’établissement, « très affecté », témoigne quant à lui d’exorcismes pratiqués sur les élèves « qui montraient le moindre signe s’insoumission ».
 

Lire la suite

Un religieux des Béatitudes mis en examen pour agressions sexuelles

Placé sous contrôle judiciaire, un ancien membre des Béatitudes de 57 ans a été mis en examen la semaine dernière par la procureure de la République de Rodez, Manuella Garnier. Il a reconnu des attouchements sur une cinquantaine d’enfants de 5 à 14 ans dans toute la France, entre 1985 et 2000. Les personnes à l’origine de la dénonciation disent que les abus sexuels avaient été portés à la connaissance des responsables des Béatitudes.
Lire la suite

Dérives au sein de la communauté des Béatitudes

En 2002, dans sa revue trimestrielle Bulles n° 74 l’UNADFI publiait un article faisant état des dysfonctionnements et dérives au sein de la communauté des Béatitudes. Cet article rendait compte d’un nombre important de témoignages reçus depuis 1999, aussi bien d’ex-membres de la communauté que de familles rejetées par un de leur proche appartenant à la communauté. Plusieurs ADFI ont accompagné et soutenu des victimes de ces dérives.
Lire la suite

Le Centre Kinor dans le collimateur

Le centre Kinor basé à Labrit dans les Landes et fondé par Gérard Croissant (dit Ephraïm, également fondateur des Béatitudes), accueille des stages psycho-spirituels animés par un aumônier qui vient d’être prié par son évêque de quitter les fonctions pastorales qu’il exerce dans un lycée catholique.
Lire la suite

Communauté des Béatitudes

Aujourd’hui éclate dans les médias le scandale des suicides de plusieurs anciens élèves du cours Agnès de Langeac et celui de quatre ex-membres de la Communauté des Béatitudes de Bonnecombe (Aveyron), rejetés parce qu’ils ont osé parler et inciter l’un des frères, mis depuis en examen pour pédophilie, à se dénoncer. Ils ne faisaient là que leur devoir civique et moral, comme l’UNADFI et les ADFI l’avaient fait lors des signalements au procureur de la république d’Epinal.

Quinze plaintes contre l’ancien religieux

Lire la suite