Version imprimablePDF version

Pas si zen ces bouddhistes

Sogyal Rinpoché, lama de renommée mondiale, né au Tibet en 1947, a été reconnu comme la réincarnation d’un des maîtres du treizième dalaï-lama. En 1971, il arrive en Angleterre et commence à enseigner les rudiments du bouddhisme tibétain aux Occidentaux.

 

En 2008, trente sept ans après son arrivée, le temple Lerab Ling que Sogyal Rinpoché a fait bâtir au coeur des Cévennes est inauguré en présence de Carla Bruni-Sarkozy, Rama Yade et Bernard Kouchner. Le temple en question est un « modèle d’architecture bling-bling ». Le lieu accueille chaque année de 2.000 à 3.000 disciples venus effectuer une « retraite ». En ce mois de juillet 2011, 500 personnes y ont suivi les enseignements du maître et se sont livrées à la pratique de la méditation. Les néophytes « en quête d’éveil » découvrent un « maître » déconcertant qui n’hésite pas à se moquer et à réprimander publiquement ses collaborateurs.

Ils doivent également se garder de ne pas poser trop de questions. Il leur est conseillé « de regarder le visage du maître quand il médite et d’écouter sa voix qui a des pouvoirs spéciaux »… Sogyal Rinpoché qui assure que « la technique a fait ses preuves », raconte comment certains de ses élèves « ont guéri du cancer ou retrouvé la vue grâce à la force de leur connexion »…

 

A noter que Sogyal Rinpoché représente également « l’autorité spirituelle » de l’association Rigpa qui rassemble 130 centres bouddhistes dans 41 pays du monde.


Aux Etats-Unis, en novembre 1994, une femme connue sous le pseudonyme de Janice Doe porte plainte contre Sogyal Rinpoché pour « abus sexuel, mental et physique » mais l’affaire se règle à l’amiable par une transaction financière. Malgré tout,


Janice Doe a accepté de témoigner dans le cadre d’un documentaire sur les abus de pouvoir intitulé « In the Name of Enlightenment » (Au nom de l’éveil), réalisé par Debi Goodwin et diffusé le 23 mai 2011 sur la chaîne canadienne Vision TV.


Par ailleurs, les forums internet « regorgent » de témoignages d’anciens disciples ayant quitté Rigpa en raison du comportement « non conventionnel » de Sogyal Rinpoché.


(Source : Marianne, 15 au 21.10.2011)


Posté le 11 Octobre 2017

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017