Version imprimablePDF version

Affrontements entre policiers et membres d’une secte

Un conflit qui a opposé la police et des membres d’une secte religieuse se réclamant du courant kimbanguiste aurait fait environ 17 morts.

 

Les autorités provinciales reprochaient aux membres de la secte Waminene de vivre dans la promiscuité, 4000 adeptes dont femmes et enfants vivant dans des conditions déplorables à l’intérieur de leur concession. Sur ordre du ministre provincial, les policiers ont effectué une descente dans la concession. Les forces de l’ordre se sont heurtées à une résistance des adeptes qui s’en sont pris aux policiers en subtilisant leurs armes. S’en est suivi un échange de tirs entre adeptes et policiers qui a fait environ 17 morts dont trois policiers et le chef spirituel du groupe.

 

L’église kimbanguiste est une institution religieuse reconnue par l’État congolais. Elle revendique plus de 10 millions de fidèles en République démocratique du Congo (sur environ 65 millions d’habitants). De nombreuses branches de ce courant seraient implantées partout dans le monde. Ce mouvement s’inspire du prédicateur et nationaliste congolais Simon Kimbangu, condamné à la peine de mort en octobre 1921 durant la colonisation belge pour « atteinte à la sûreté de l’État et à la tranquillité publique ».

 

(Sources : Radio Okapi, 21.12.2016 & RTBF 22.12.2016)


Posté le 10 Janvier 2017

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018