Des emprises qui durent

N° 127 - Septembre 2015

Comment comprendre qu’un groupe sectaire aux agissements maintes fois dénoncés par les proches d’adeptes et les anciens adeptes, confirmant les dires
des premiers, continue à recruter ? Pourquoi une personne persiste-t-elle à accepter d’obéir aux directives d’un gourou ou d’un groupe alors que sa situation personnelle (santé, finances, moral…) ne s’améliore pas, voire se dégrade ?
Qui ne s’est posé ces questions ?



Effacer
UGS : BULLES-127 Catégorie :

Description

Éditorial

 

Comment comprendre qu’un groupe sectaire aux agissements maintes fois dénoncés par les proches d’adeptes et les anciens adeptes, confirmant les dires
des premiers, continue à recruter ? Pourquoi une personne persiste-t-elle à accepter d’obéir aux directives d’un gourou ou d’un groupe alors que sa situation personnelle (santé, finances, moral…) ne s’améliore pas, voire se dégrade ?
Qui ne s’est posé ces questions ?
La longue expérience des associations et de professionnels au côté des victimes, confirmée par les études et les recherches sur l’emprise, permet d’apporter quelques éléments de réponse, illustrés par le témoignage et les articles de ce numéro.

La plupart des groupes ou réseaux sectaires proposent aujourd’hui des méthodes de développement personnel ou de psychothérapie, s’inspirant aussi bien des concepts de la psychanalyse que des thérapies comportementales, toutes intrusives et dangereuses dès lors qu’elles sont exercées sans les compétences et la prudence requises, et/ou sans déontologie.
S’il est clair que le plus souvent le nouveau membre accepte librement de « tester » les concepts proposés, il est bientôt pris dans une relation de dépendance volontairement entretenue. Au fil des séances il a en toute confiance livré beaucoup d’informations sur lui-même, ses désirs, ses aspirations, ses difficultés, puis sur ses proches qui pourraient s’étonner et le mettre en garde ; il est alors facile à celui qui veut le tenir sous son emprise d’exercer une pression psychologique d’autant plus efficace qu’elle est fondée sur les ressorts profonds de la personnalité.
La question des sectes aujourd’hui est bien celle de l’atteinte intentionnelle à la liberté des individus pour permettre au leader ou au groupe d’exercer des abus de pouvoir en toute liberté. Les dérives sectaires commencent dès lors que la personne est abusée par des techniques de soumission, puis menée à agir contre ses intérêts, ses valeurs personnelles ou la loi. Et pour certains, l’emprise dure des années malgré les préjudices parfois très lourds…

 

Sommaire : 

  • Editorial
  • FECRIS, Marseille, mai 2015 – Compte rendu
  • Anti-vaccination : liberté thérapeutique sous influence
  • Macro complot médical pour micro-puce fatale
  • Les dérives d’une psychanalyse – Témoignage
  • La psychanalyse, le transfert, la secte
  • La scientologie aujourd’hui
  • Revue de presse
  • À signaler

 

Bulles N°127, septembre 2015 – 4,00€

Informations complémentaires

Support

Format Imprimé, Format Numérique