Une église contre les mesures sanitaires

Steve Gesualdi, pasteur de l’église évangélique Good News Chapel de Montréal, prêche ouvertement contre les vaccins, le port du masque ou encore le pass sanitaire. Il les compare à un système sorti du « livre de Satan ». Pourtant au sein du mouvement plusieurs personnes ont contracté le Covid et certaines en seraient mortes.

Par peur des représailles les membres de l’église ont des difficultés à témoigner mais des proches de membres du groupe n’hésitent pas à le faire. Un infirmier ayant contracté la Covid auprès d’un ami membre du groupe constate que les malades sont de plus en plus nombreux à cause des rassemblements du groupe. Autre témoignage celui d’une dame dont un proche, adhérant au groupe, se trouve en soins intensifs.

En cause, dans ces témoignages, les considérations du pasteur à l’égard des mesures sanitaires et notamment la vaccination. Cette dernière y est perçue comme la « marque de la bête » dépeinte dans l’Apocalypse (livre de la Bible). Elle serait l’œuvre de Satan provenant de Big Pharma et non de Dieu.  Le port du masque et la distanciation sociale sont vus comme des hérésies. A de nombreuses reprises le non-respect des règles sanitaires au sein du groupe aurait été porté à l’attention des autorités de santé publique ; mais sans aucune plainte officielle, elles ne peuvent intervenir. La police a pu cependant visiter les lieux mais aucune infraction n’a été constatée.  (Source : Le Devoir, 07.12.2021)