e-boutique

N°106

L’envers du décor

Le développement des outils de communication, particulièrement d’Internet, permettant aujourd’hui de s’informer rapidement et largement, on peut s’étonner qu’il y ait encore des personnes pour croire et suivre des « gourous » en tout genre et se retrouver sous leur emprise jusqu’à subir de graves préjudices non seulement matériels mais aussi moraux, psychologiques, affectifs.

N°104

Les sectes et l’Europe

Bulles se fait régulièrement l’écho, à travers articles ou revues de presse, des actions de lobbying des mouvements sectaires en direction des institutions européennes.
Ces actions ont pour but d’obtenir une reconnaissance en tant que « nouveau mouvement religieux », ou « minorité de conviction», et de pouvoir diffuser leurs dogmes et influer sur les orientations dans un certain nombre de domaines.

N°103

Captures d’âmes

Les quatre articles de ce numéro illustrent de façon marquante les dérives de mouvements sectaires ou de psychothérapeutes.

De tels exemples doivent nous rappeler que les mouvements sectaires travaillent souvent en réseau pour repérer, séduire, isoler progressivement de son entourage, et conduire une personne à s´engager dans un processus de transformation personnelle et de mise sous dépendance. Ils utilisent une succession de techniques éprouvées pour que les nouvelles recrues abandonnent leur libre arbitre… et se mettent au service d’un projet qui, en réalité, n’est pas celui pour lequel elles croient s’être engagées.

N°102

Justice et sectes

Face à la détresse des familles confrontées au phénomène sectaire, certains s’étonnent que de tels mouvements ne soient pas condamnés pour leurs atteintes à la liberté et à la dignité d’adeptes mis et maintenus en état de sujétion. On pense, en effet, que dans un pays de droit la loi protège les victimes et sanctionne les auteurs d’abus frauduleux d’état de faiblesse, d’autant que la France s’est dotée d’une loi (Loi About-Picard).

N°101

Les familles en première ligne

Depuis leur création par des familles touchées de plein fouet par le phénomène sectaire, les ADFI reçoivent quotidiennement les témoignages des dégâts familiaux provoqués par l’emprise sectaire : parents rejetés brutalement sous des prétextes mensongers, conjoint exclu parce qu’il
n’adhère pas à une doctrine nouvellement révélée, enfants éloignés de leurs parents pour cause d’influence impure, voire satanique, grands-parents privés des contacts avec leurs petits enfants, etc.

 
N°100

Bulles n°100 : un engagement durable

BULLES célèbre son 100ème numéro ! Nous avons choisi de laisser une large place aux pionniers, aux créateurs de cette revue, du moins à ceux qui peuven avoir encore recours à leurs souvenirs de 25 ans, pour relater la naissance du 1er numéro (intitulé n°zéro) et l’histoire des premières années de cette publication.

N°98

Reconnaître les victimes

Les responsables de sectes et leurs organisations complices, quand ils ont l’occasion de s’exprimer dans les médias ou à travers leur propre littérature, ont l’habitude de qualifier les membres qui les ont quittés et qui témoignent de leur triste expérience, tout simplement de « mécontents ». Ces derniers, eux, s’estiment être des victimes trompées, exploitées et abusées par des organisations totalitaires

N°97

Sectes, un vrai problème

Nous avons déjà souvent évoqué le danger représenté par le lobbying des sectes en Europe : on peut en voir le résultat dans certaines décisions de la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui condamnent, au nom de la liberté de conscience, des pouvoirs publics nationaux essayant d’entraver la progression des groupes sectaires.

Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018