République Tchèque /  » Viols Spirituels «

Jaroslav Doberman, leader tchèque d’un mouvement sectaire, a violé des centaines de femmes affirmant qu’il pouvait les guérir spirituellement par le sexe. En son absence, le tribunal l’a reconnu coupable de huit chefs d’inculpation et l’a condamné à 10 ans de réclusion. Il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

Doberman a commencé à attirer des adeptes en 1996 avec des « activités spirituelles » comme l’astrologie, le yoga, le tantra ou le feng-shui.

En 2002, il installe sa communauté dans un « couvent » en Moravie, à Zlin (République tchèque). Il se faisait appeler « Gourou Jara » ou « Om ». Il invente le « décrochage », séance de respiration et de tantrisme pour éliminer l’énergie négative. Ces séances s’apparentent davantage à un viol qu’à une expérience spirituelle. Une ancienne adepte a relaté la violence de ses relations sexuelles et a tenté d’expliquer au tribunal le lavage de cerveau qui faisait d’elle une victime soumise.
Le Procureur qui a entendu les victimes a estimé que si certaines étaient volontaires, beaucoup avaient subi des pressions et se retrouvaient dans l’incapacité de se défendre. Il a également expliqué que Doberman et sa complice ciblaient sciemment des jeunes femmes vulnérables.

Alena Gayova, la psychologue ayant traité un grand nombre de ces victimes, a déclaré au tribunal qu’elles souffraient du syndrome de stress post-traumatique et que dans de nombreux cas, cet état était chronique et avait entraîné de graves conséquences. Les symptômes les plus fréquents sont des problèmes relationnels, des dépressions et la faible estime de soi.
En 2007, Doberman et son assistante Barbora Plaskova, également condamnée, auraient fui en Thaïlande où ils auraient reconstitué un groupe. Se disant également photographe, écrivain, voyageur et alpiniste, « Guru Jara » propose sur son site des livres, des photographies et des consultations personnelles. Une session de trois jours coûte 108 000 couronnes tchèques, soit environ 4 000 euros.

(Source : Mail Online, 08.10.2014)