Nouveau rebondissement

En septembre dernier la chambre du conseil de Charleroi avait rendu une ordonnance de non-lieu dans l’affaire du Père Samuel, alias Charles-Clément Boniface, alias Samuel Ozdemir, prêtre guérisseur1. Fin juin dernier la chambre des mises en accusation a décidé de le renvoyer devant le tribunal correctionnel de Charleroi.

Lire la suite

Réouverture des débats

La chambre du Conseil de Charleroi a décidé la réouverture des débats du dossier du père Samuel, alias Charles-Clément Boniface, alias Samuel Ozdemir, prêtre guérisseur. En 2008, des perquisitions menées au sein de son église, Saint-Antoine de Padoue de Montignies-sur-Sambre (Charleroi), avaient débouché sur l’inculpation du prêtre pour des faits d’escroquerie, de faux et usage de faux et d’exercice illégal de la médecine.

Lire la suite