Sex and Violence in Tibetan Buddhism : The Rise and Fall of Sogyal Rinpoche,

Dans Sex and Violence in Tibetan Buddhism : The Rise and Fall of Sogyal Rinpoche, les auteures Mary Finnigan et Rob Hogendoorn accusent de nouveau le leader de Rigpa, Sogyal Rinpoché, de viols, de violences et d’abus psychologique.

Ce livre regroupe les nouveaux témoignages de plusieurs femmes abusées par Sogyal Rinpoché, ex-leader d’une des plus importantes communautés bouddhistes. Elles racontent les abus subis et l’emprise exercée par Sogyal Rinpoché. Les femmes devaient garder le secret de ce qu’elles subissaient sous peine de voir leur karma et celui de leur famille devenir mauvais. Le gourou avait construit un harem de femmes devant répondre à ses besoins. Ces femmes s’estimaient chanceuses d’avoir été choisies par le leader.

En 2017, de nombreuses femmes avaient déjà témoigné d’abus commis par le leader ce qui avait conduit à sa démission. Sogyal Rinpoché bénéficiait d’une solide réputation dans la tradition bouddhiste et avait connu un important succès financier avec la publication de son ouvrage Le Livre tibétain de la vie et de la mort. Il avait été accusé pour la première fois en 1994 mais l’affaire avait été réglée à l’amiable et il avait pu continuer d’occuper son poste de dirigeant.

L’une des co-auteure du livre, Mary Finingan, qui a contribué au lancement de la carrière de Sogyal Rinpoché en Grande-Bretagne, regrette que personne au sein de Rigpa n’ait dénoncé le comportement du gourou. En 1997, elle avait parlé au Dalai Lama des abus commis par Sogyal Rinpoche mais il n’avait pas intenté d’action. Il n’a agi qu’en 2017 obligé de condamner les actes commis suite à différents scandales.

L’organisation bouddhiste continue son exercice sans Sogyal. Les auteurs du livre espère qu’une action en justice sera entreprise en France et en Grande Bretagne contre son ex-leader.

(Source : The Daily Beast, 17.07.2019)

  • Auteur : FINNIGAN, Mary, HOGENDOORN, Rob,
  • Editeur : Jorvik Press,
  • Date de publication : 13/09/2019