Historique de l’UNADFI

En 1974, la première association est déclarée à Rennes, sous l’appellation ADFI (Association pour la Défense des valeurs Familiales et de l’Individu), à l’initiative de Guy et Claire Champollion.
Cette initiative fait suite à l’embrigadement de leur fils de 18 ans auprès de l’AUCM, (Association pour l’Unification du Christianisme Mondial), fondée à Paris en 1968, mieux connue sous le nom de son fondateur « MOON ».
Le journal « Ouest-France » publie trois articles sur les sectes, articles qui auront un grand retentissement. La création de l’association est mentionnée, et cela permet à d’autres parents concernés par les ravages sectaires de se regrouper pour agir et pour fournir de l’information sur ce nouveau phénomène.
Dès l’année suivante, les ADFI de Paris, Lyon, Lille et Bordeaux sont créées.
Elles enregistrent des témoignages concernant d’autres organisations, dont la Scientologie, les Enfants de Dieu, et recentrent leur mission dans le cadre de cette nouvelle donne.
De marginal dans les années 70, le phénomène sectaire prend dans les années 80 l’ampleur d’une réelle menace pour la société. Dans ce contexte, les ADFI doivent se structurer au niveau national :
L’UNADFI (Union Nationale des Associations pour la Défense des Familles et de l’Individu) est ainsi créée en 1982.
En 1984 paraît le premier numéro de Bulles, « Bulletin de Liaison pour l’Etude des Sectes ».
L’UNADFI se dote ainsi d’une publication trimestrielle destinée à l’information d’un public aussi large que possible : familles et individus confrontés aux mouvements sectaires dans leur vie privée ou professionnelle, pouvoirs publics, médias, chercheurs, étudiants.
En 1989, l’UNADFI est agréée par l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales) en qualité de Groupement à but familial, membre associé de l’UNAF. Elle est reconnue d’utilité publique en 1996 et agréée par les Ministères de l’Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports.
EN 1993, les ADFI sont déjà au nombre de 16.
Pour mieux couvrir le territoire national, L’UNADFI décide la création d’antennes, qui dépendent des ADFI et fonctionnent sous leur responsabilité pendant une période de 2 ans.
En l’an 2000, les ADFI au nombre de 21, fêtent leurs 25 ans d’existence.
2001 est une année charnière : la loi du 12 juin, dite About-Picard est promulguée. Elle tend à renforcer la prévention et la répression des mouvements sectaires portant atteinte aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales.
Elle donne une nouvelle définition pénale de la « mise en état de sujétion » et renforce l’article sur l’abus de faiblesse.

En 2005, afin de mieux expliciter sa mission, l’UNADFI devient « Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l’individu, victimes de sectes ».
En 2006, l’UNADFI coordonne 26 ADFI et 12 antennes avec lesquelles elle poursuit un partenariat avec les différents ministères concernés par le phénomène sectaire.
En 2007, l’UNADFI accueille 2 nouvelles ADFI et se dote de 6 antennes supplémentaires.
En 2008, l’UNADFI inaugure l’antenne de Strasbourg. Elle coordonne à ce jour 28 ADFI et 18 antennes.
En 2009, l’antenne de Strasbourg devient l’ADFI Alsace. L’UNADFI compte à ce jour 29 associations.

Lire la suite