Des clés pour comprendre

N° 114 - Juillet 2012

On pense encore trop souvent que celui qui devient membre d’une organisation sectaire coercitive, ou qui est sous l’emprise totale d’un manipulateur, s’est fait « piéger » parce qu’il n’avait pas un bagage culturel suffisant. La réalité est plus complexe car, dans une telle situation, l’affectif, les aspirations personnelles, une éventuelle vulnérabilité, tiennent autant de place, voire plus, que la réflexion et la raison.



Effacer
UGS : BULLES-114 Catégorie :

Description

Éditorial

On pense encore trop souvent que celui qui devient membre d’une organisation sectaire coercitive, ou qui est sous l’emprise totale d’un manipulateur, s’est fait « piéger » parce qu’il n’avait pas un bagage culturel suffisant. La réalité est plus complexe car, dans une telle situation, l’affectif, les aspirations personnelles, une éventuelle vulnérabilité, tiennent autant de place, voire plus, que la réflexion et la raison.

Bien souvent, les personnes qui, inquiètes pour un proche, viennent voir nos associations, découvrent seulement alors les stratégies de mise sous influence, les techniques de contrôle de la pensée et du comportement et le fonctionnement de telles organisations. Elles apprennent, aussi, des réalités sur les individus, les doctrines, l’histoire du mouvement, dont il n’est jamais fait état lors des premières rencontres, et qui sont soigneusement cachées car elles nuiraient incontestablement à leur image. Les témoignages d’anciens membres leur révèlent souvent des règles internes attentatoires au respect et à la dignité des individus.

Autant il serait absurde de se méfier de tout et de tous au prétexte que l’on peut « se faire avoir », autant il faut être conscient que les mécanismes de l’emprise peuvent conduire des personnes, des familles, des groupes, à des situations graves, et qu’il est nécessaire d’être vigilant.
Les associations informent et aident à comprendre. Elles s’efforcent aussi d’alerter le public à travers des séances de prévention, des publications et des sites Internet.
Dans plusieurs pays, les pouvoirs publics ont pris conscience des risques et mis en place des structures de vigilance et d’information. En France, les guides élaborés par la Miviludes, dont les deux derniers sont présentés dans ce numéro, offrent des outils efficaces à de nombreux professionnels. En Belgique aussi, les publications et avis du CIAOSN apportent au public des éléments précieux de discernement.
S’il fallait prouver l’importance de l’information dans la lutte contre l’emprise sectaire, il suffirait de constater les pressions exercées par certains mouvements, et ceux qui les soutiennent, sur ceux qui se montrent critiques à leur égard …

Sommaire : 

  • Editorial
  • Néo-pentecôtisme et vulnérabilité aux dérives sectaires
  • Le retour à la réalité : observations sur le chemin à parcourir
  • Les règles d’ostracisme des Témoins de Jéhovah
  • Toulouse, nouvelle Jérusalem du Nouvel Age
  • Santé et dérives sectaires
  • Formation professionnelle
  • Revue de presse

Bulles N°114, juin 2012.

Informations complémentaires

Support

Format Imprimé, Format Numérique