Confusions dommageables

N° 126 - Juin 2015

« Confusion concertée et intentionnelle entre secte et religion » constataient les associations de victimes de nombreux pays, rassemblées au mois de mai 2015 pour la conférence annuelle de la Fédération Européenne des Centres de recherche et d’information sur le sectarisme (FECRIS)1



Effacer
UGS : BULLES-126 Catégorie :

Description

« Confusion concertée et intentionnelle entre secte et religion » constataient les associations de victimes de nombreux pays, rassemblées au mois de mai 2015 pour la conférence annuelle de la Fédération Européenne des Centres de recherche et d’information sur le sectarisme (FECRIS)1. Depuis des années, ces associations dénoncent les atteintes aux droits fondamentaux dans les mouvements sectaires qui justifient et défendent ces agissements par la « liberté de religion ». Les victimes voulant faire reconnaître leurs droits se heurtent à une confusion volontairement entretenue visant tout simplement à ne pas avoir à répondre d’actes contraires aux principes fondamentaux de la Déclaration des Droits de l’homme : se revendiquer religion, ou « nouveau mouvement religieux », permettrait de brandir l’étendard de la liberté de religion face à toute critique, d’interdire toute accusation d’atteintes à la dignité et la liberté des adeptes ou de non-respect des lois. Se laisser entraîner dans cette confusion, c’est accepter que certains de nos concitoyens s’affranchissent des lois, et manquer au devoir de protection des plus fragiles, que la loi pourtant protège.

La confusion des ordres du discours New Age, liant concepts scientifiques et concepts spirituels, est aujourd’hui d’autant plus répandue qu’Internet permet une diffusion rapide et large. Cette banalisation de discours pseudoscientifiques, au contenu peu précis, ouvre la voie aux gourous et charlatans qui peuvent entraîner des personnes vulnérables (ou naïves) dans des situations dramatiques, en particulier dans les domaines de la santé, du bien-être et du
développement personnel.

La confusion du psychique et du spirituel, à la base de thérapies ou de propositions de développement personnel répandues dans les milieux catholiques, a été dénoncée à plusieurs reprises, dans des articles ou témoignages de Bulles, comme un facteur potentiel de dérive sectaire.
La volonté de protéger les plus fragiles nécessite de dénoncer ces confusions gravement préjudiciables.

1 Compte rendu de cette conférence dans le prochain n° de Bulles.

 

Sommaire : 

  • Éditorial
  • Confusion concertée et volontaire entre secte et religion
  • La protection sociale dans les collectivités religieuses
  • Mission de l’Esprit-Saint – Que sait-on de ?
  • Miviludes : Rapport 2013 – 2014
  • Communauté St Jean : un frère condamné pour agressions sexuelles et viols
  • Zoom back camera ! La face cachée de l’ennéagramme – Note de lecture
  • Revue de presse
  • À signaler

 

Bulles N°126, juin 2015

Informations complémentaires

Support

Format Imprimé, Format Numérique