Etre victime, aides et recours

Ouvrage qui tombe à point puisque le Ministère de la Santé édite de son côté une brochure : « Accidents collectifs, attentats, catastrophes naturelles »
L’un des intérêts de ce livre est de « parler des victimes de sectes au même titre que des victimes classiques et de découvrir que les réflexions concernant les victimes classiques peuvent servir pour les victimes de sectes ».
Dans la secte, l’individu perd non seulement sa dimension de personne et de citoyen, mais elle agit « comme un lieu de fabrique d’un état de faiblesse ». Cet état est ensuite verrouillé « par le cadenas de la culpabilité ». Le nouvel adepte se sentira « coupable » de douter et de penser par lui-même, de remettre en question le gourou et sa doctrine. C’est là qu’il deviendra « véritablement adepte ». Dans la secte, les adeptes ne se perçoivent pas victimes, ils se croient et se disent libres dans leurs choix et dans leurs actes. Ils sont enfermés dans une « séquestration virtuelle ou magique »et refusent toute aide extérieure. Une fois sortis, les ex-adeptes se sentent fortement culpabilisés de « s’être mis volontairement dans une souricière »… et d’y être restés. Ils sont, de plus, survictimés par la non-reconnaissance de leur souffrance et de leur position de victime. L’emprise sectaire perdurera ensuite « hors des murs sectaires », alimentée par la culpabilité, l’un des derniers bastions de leur dépendance…
Ainsi des victimes de sectes se dégage une spécificité propre qui fait que leur prise en charge psychothérapeutique et juridique doit être particulière. La psychothérapie d’un ex-adepte réclame une bonne compréhension des mécanismes sectaires, nécessite une formation à « la psychothérapie de l’emprise » et demande enfin une connaissance de la doctrine propre à la secte concernée. De même, la prise en charge juridique de l’ex-adepte appelle à une prise en charge de la doctrine et des conséquences « victimisantes » de l’emprise sectaire.
 
Auteur : 
DAMIANI Carole, VAILLANT Corinne
Editeur : 
Librairie Vuibert, octobre 2003
Tags : 
Date de publication : 
Vendredi, 6 Juillet, 2007

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 22 février 2018