Version imprimablePDF version

Communiqué de presse

Procès de Claude Sabbah

Claude Sabbah, un pseudo-thérapeute inventeur de la « Biologie totale des êtres vivants » a été condamné, mercredi 04 novembre 2015, en première instance, à deux ans de prison ferme pour avoir incité Claude Saksik, atteint d’un cancer, à interrompre son traitement. Celui-ci  est décédé en 2007 faute de soins appropriés.
Le tribunal a également condamné Claude Sabbah à 30.000 euros d’amende et a ordonné la publication de la décision dans plusieurs journaux dont Science et Avenir et le Midi Libre.
Maryse Saksik, l’épouse de la victime, voit enfin l’aboutissement d’une trop longue procédure.
L’UNADFI qui s’est constituée partie civile se félicite de cette décision qui est aussi une condamnation des pratiques issues de la méthode Hamer ayant déjà fait d’autres victimes.
 
Catherine PICARD,
Présidente de l’UNADFI

 

Pour en savoir plus lire l'article : Procès de Claude Sabbah 


Posté le 5 Novembre 2015

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018